Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Messaoud Ould Boulkheir présidera la séance plénière du Congrès


Messaoud Ould Boulkheir présidera la séance plénière du Congrès
Selon des sources dignes de foi, le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir présidera la séance plénière au cours de laquelle le guide libyen prononcera un mot devant les députés des deux chambres du Parlement.

De même que les députés du FNDD prendront part à cette réunion du Congrès.

Cependant, ajoutent ces mêmes sources, les députés de la majorité en faveur du HCE n’accepteraient pas que le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir tienne un discours tirant sa source de la position du FNDD dans laquelle il se reconnaît, piégeant ainsi les autorités issu du coup d’Etat du 6 août. Ainsi, les députés en faveur du HCE voudraient discuter avec Ould Boulkheir pour que son discours reste un mot de bienvenue adressé au Guide Kadhafi.

Il convient de noter que ce sera la première fois, depuis le renversement de Ould Cheikh Abdallahi, que Messaoud Ould Boulkheir préside une séance plénière de l’Assemblée nationale.

Source: ANI
Dimanche 8 Mars 2009 - 22:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par XMANDIALLO le 09/03/2009 17:04
Bientôt le FNDD se cassera la gueule, Le Président de l'Assemblée va lacher prise comme il l'avaitfait en 2006 pendant les élections quand il avait trahi la coalition, nous n'avons pas oublié.

2.Posté par Djibril BA le 10/03/2009 12:17
Diallo, pourais-tu nous éclairer au moins sur le pourquoi du divorce de Messaoud et de DADAH ? Sis tu quelles sont les réelles cause de ce divorce ? D'ailleurs ce divorce ne m'inquiète pas tellement ce qui m'inquiète et que je n'arrive pas à comprendre c'est son divorce avec SARR depuis AC.
Enrichissez le débat en argumentant quand vous pretez desintentions à vos combattants.
Ne faîte pas une fixation de son divorce avec DADAH. Le même comportement pourrait être fait à l'égard du départ de SARR de l'APP.
Niamoo niébé soyons constructif. Au mali la graine ne manque pas les DIALLO et les KANE en ont des stocks ici. On peut toujpurs t'en trouver

Djibril BA

3.Posté par Hamady Bâ le 10/03/2009 13:57
Djibril Bâ;

Sarr Ibrahima a quitté APP parce que contrairement à Messaoud, il considerait que c'est tout un système à combattre et non uniquement Taya. Sarr considerait que le depart de Taya est négligeable par rapport au système qu'il a mis en place depuis des années et qui perdure. Selon lui, ce n'est pas parce que Taya est parti que tout est reglé.

4.Posté par Djibril BA le 10/03/2009 14:18
Merci beaucoup. C'est une desréponses

5.Posté par Hamady Bâ le 10/03/2009 15:52
Djibril
Si vous avez d'autres reponses, pouvons-nous les partager ?
Merci

6.Posté par Djibril BA le 10/03/2009 17:29
J’ai cru comprendre que c’était pour palier à la perte de Saïdou (Yo Ala yurmoomo yafooymo ) que SARR s’est présenté à la présidentielle. Je ne rentrerai pas dans les détails. Info ou intox cela est de la responsabilité de celui qui a donné l’information.
SARR a certainement ses raisons comme MESSAOUD a pu aussi en avoir. Cependant ce n’est pas dans la désunion que nous combattrons le même ennemi, ce système.
Je vous renvoie à la contribution suivante sur ce même site sous la rubrique Actualités « Note de lecture de Mr Mohamadou Saidou TOURE (Thierno) : Paris, février 2009.Titre : Mauritanie du Sud. Conquêtes et administration coloniales françaises, 1890-1945 ».
Quand on a lu ça, quand on a compris et assumé cette histoire on se penche sérieusement sur ce drame de la communauté des victimes. On serre les rangs pour panser ces blessures, cette grande déchirure qui pour moi est aujourd’hui le principal handicap à la communauté des victimes.
SARR, MESSAOUD, SAMBA THIAM, SALL, DJIBRIL, AJD/MR, APP (AC), PLEJ = meme combat.
Aurons nous le bons sens et l’intelligence de le mener à bien pour le bien être de l’ensemble de la communauté des victimes je l’espère.
Je ne suis pas dans la victimisation. De facto tout ce que je viens de citer représente la même communauté, victime du même système, victime de son passé, victime de la division qui en a découlée.
Vive la prise de conscience globale de cette même communauté et ceci pour une prise de conscience nationale.
Djibril BA

7.Posté par Alassane Sow le 10/03/2009 19:57
Je suis tout à fait d'accord avec vous que notre combat est le même: lutter contre les injustices dont notre communauté souffre.

A l'approche des élections, les négro-mauritaniens étaient à la recherche de quelqu'un capable de porter leurs revendications. Pluesieurs noms avaient été annoncés: Kane Saïdou (paix à son âme), Diawara Gagny, Anne Amadou Babaly, Mourtodo et certainement, bien d'autres. Après la démission de Sarr, pour les raisons que j'ai évoquées, et plus tard la mort de Saïdou Kane; qui était le mieux placé, la communauté s'est tournée sur un certain nombre de personnalité et décida finalement de proposer la candidature de Sarr Ibrahima. C'est comme ça qu'on m'a expliqué ça.

Pour revenir à la nécessité de s'unir: partant du principe que ce qui nous avons en commun est beaucoup plus important que nos différences, je suis meurtri de voir ce qui se passe entre ceux qui sont censés nous diriger; à cause uniquement des problèmes purement personnels.
Je suis de ceux qui pensent que le moment est venu de prendre la relève. Aujourd'hui, on a plus que besoin de nos ainés, mais juste pour nous guider, nous conseiller.

8.Posté par XMANDIALLO le 10/03/2009 21:59
Effectivement seydi Ba , SOW a donné l'explication pour la candidature de SARR et c'est la vérité.
Pour le divorce entre Daddah et Messoud, ce dont je suis sur pendant les élections 2006 quand tout le monde criait scandale de la candidature Sidi (candidat des militaires) même Messoud était contre Sidi, au 2ème tour nous constatons la trahison de messoud. Si aujourd'hui cette même personne veut nous obliger à défendre les intérêts, je pourrai plus faire confiance à cette homme , avec tout son parcours de combattant. Sarr est parti de L'APP parce que ça ne correspondait plus à ses idées qu'il défendait, Sarr est honnête et constant, à un moment de notre vie il faut savoir faire son choix et je pense l'arrivée des nasseristes n'a pas facitlité leurs relations entre Sarr et Messoud et je le comprends.
Il faut savoir aussi que les Nasséristes font parti des responsables des événements 89 ,donc je vois mal Sarr continuait à militer dans un parti qui était envahi par ses propres bourreaux. Ibrahim Sarr c'est du concret..

9.Posté par Djibril BA le 11/03/2009 13:13
Malheureusement deendi , la politique a toujours des raisons que la raison elle même ignore.
En SARR, je ne doute point de la valeur qu’il représente pour nous ni de sa valeur morale.
SARR n'était pas d'accord sur le principe de cette candidature et je ne pense pas aujourd'hui qu'il soit en harmonie avec Dadah ( ceci n'engage que moi).
Aurais t-il pu boycotter les élections de 2007 ? Pourquoi ne l’a-t-il pas fait sachant bien que le jeux politique était biaisé ?
Je pense que c'eut été une erreur et l'aura qu'il a eu à l'issu de ces élections n'aurait pas été aujourd'hui.
Messaoud est parti parce que ses exigences, du côte de Dadah n'étaient pas garanties. Sidi les lui a garanti. Penses-tu que la position qu'il a pris et détient aujourd'hui aurait eu du poids s'il n avait pas été président de l'assemblée nationale ? Je ne crois pas.
Accéder au centre de décision pour pouvoir défendre ses exigences, faire valoir ses idées, être représentatif sur le plan national et international, défendre la cause de ses frères à l'intérieur comme à l’extérieur du pays, à l'intérieur du continent Messaoud l’a fait et a acquis la posture qu’il a aujourd’hui par le biais d’une lutte incontestable.
Cette position, ce comportement, nous l’avions attendu vainement, en 1989,90 et 91 de la part de des hauts représentants de la communauté des victimes, quand des élus de haut rang en France nous demandaient "mais comment tout ceci à t-il pu se passer sans que des messieurs que je connais bien ne sortent et viennent crier l'inacceptable à la face du monde".
Nous n’avions vu personne.
Cette fois ci nous avons vu au moins un, dire NON, tout haut tout fort, sans ambiguité.
Il a au moins ce mérite. Reconnaissons le lui.
Quant à la dernière phrase je crois que l'historique de cette alliance nous donnera plus de lumières. Moi aussi ça me dérange et j'ai du mal à comprendre mais encore une fois la politique a parfois des raisons que la raison elle même ignore. Ce n'est cependant pas en dispersant nos energies que nous ferons face à l'ennemi commun. Coude à coude, les deux ensemble, et je le pense en toute sincérité, nous aurait été plus salutaire.
Prions pour que cela soit un jour.
Allez Deendi soyons constructifs. Aimons nous, respectons nous, retrouvons nous assumons notre histoire et enseignons la à nos enfants. La vraie histoire pour le plus qu'elle soit douloureuse.
Djibril BA

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542