Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mohamadou Saidou Touré: Murtodo Diop est parti noblement. Honorablement. Généreusement.

Sur le plan politique, il faisait partie de la race de ces hommes exceptionnels qui incarnent un idéal absolu au-dessus des calculs politiciens immédiats.


Mohamadou Saidou Touré: Murtodo Diop est parti noblement. Honorablement. Généreusement.
Triste nouvelle que celle de la disparition de notre doyen MurtuDo Diop qui aura été, jusqu’à son dernier souffle, un combattant inflexible pour l’égalité politique et culturelle entre tous les Mauritaniens. Sur le plan politique, il faisait partie de la race de ces hommes exceptionnels qui incarnent un idéal absolu au-dessus des calculs politiciens immédiats.

Comme les poètes de la « Pléiade », qui, au XVI ème, réhabilitèrent la langue française face à la prééminence du latin, alors langue savante de l’Europe, MurtuDO comprit très vite que c’était une erreur de déprécier les langues africaines, lesquelles sont potentiellement susceptibles d’exprimer toutes les nuances de la pensée : ce combat devint celui de toute sa vie, et il le mena avec un dévouement et une abnégation tels, que le nom de Murtudo est devenu synonyme de « pulaar », langue dans laquelle s’exprimait le poète.

Murtodo Diop est parti noblement. Honorablement. Généreusement. Dans cette relation de partage avec les autres qui avait quelque chose de christique : don de soi pour sauver les autres.

Puisse Dieu agréer son âme ! Yoo Alla yurmo mo, yaafoo mo, haarna mo aljanna ! Yoo barke makko heddo e Besngu makko, heddoo e meeDen ! Aamiin !

 
 Mohamadou Saidou TOURE, Vendredi 11 Juillet 2008
 
Cher maître.
 
Je suis impressionné par votre énergie intarissable, celle du militant hors pair,  qui, à un âge où beaucoup d’hommes aspirent naturellement au repos, a pris le parti, plus déterminé que jamais, de défendre les langues nationales, un combat dont il fut un des pionniers. C’est tout à votre honneur, doyen !
 
 Petit, j’entendais, sur les ondes de Radio Mauritanie, -sauf si ma mémoire défectueuse me trompe- votre voix grave entonner « Gawlo miskineeBe », « griot des pauvres », poème dédié aux gueux, aux pouilleux, aux infortunés de la vie, dont le sort n’émeut guère la "haute" société nantie et individualiste ; mais, mises à part ces bribes erratiques distillées autrefois par la radio, que sait-on aujourd’hui de la poésie de MurtuDo ? Presque rien. C’est bien triste pour le « Dubellay » (poète qui défendit le français au XVIème siècle) des Lettres pulaar !les stations de radio pulaar diffusent, à longueur de journée, de la poésie. On entend de grands noms et de moins connus ; mais, point la voix du Maître, dont beaucoup d’auditeurs ignorent le timbre.
 
Vous m’aviez promis un de vos livres, lors d’une conférence, à votre initiative, de l’opposition mauritanienne en France. Mes nombreux mails pour vous relancer s’étaient avérés infructueux…
 
 C’est bien plus tard, miraculeusement, par un heureux hasard, que j’ai pu mettre la main sur un de vos livres : « En caltiima » (« Désormais, nous disons « non »), recueil de poèmes engagé, s’il en est, publié par Binndi e jannde. Le second livre dont je dispose, « Wullaango Boolumbal » («Cri de détresse de l’aigle ») est une toute nouvelle acquisition, lors d’un séjour récent au Sénégal qui m’a permis de me rendre chez votre éditeur, ARED.
 
 Il me semble que vous ne vous préoccupez assez de la diffusion de vos livres. A l’ère d’Internet, ils méritent pourtant une plus grande vulgarisation.
Salutations respectueuses, Doyen !
 
Mohamadou Saidou TOURE, Vendredi 11 Juillet 2008 (message privé adressé à feu Murtudo)

b[Re : [flamnet] LE PASSIF HUMANITAIRE AU COEUR DE LA RESOLUTION DES EURODEPUTES]b
Jeudi 11 Septembre 2008 16h55mn 03s
De:
Cet expéditeur a été certifié DomainKeys.
"Mohamadou Saidou TOURE" <msatoure@yahoo.fr>
Afficher les détails du contact
À: Mourtoudo@yahoo.com, "Mohamadou Saidou TOURE" <msatoure@yahoo.fr>

Ceerno

Ko adii fof, yoo Bataake-am tawe dow jam e cellal. miDo sunii e geDel gootel: ko mbinnduDaa koo, a yaajnaani Dum, Dum fof e waawde newanaade neDDo mawDo bayDo no mbay-Daa nii.
 Hannde ko aan woni mawDo kala biDtoowo e kala winndiyaNke demgal pulaar.Kono ko seeDa yalti e defte maa.
TiiDno, waD feere defte maa fof njlta: ko nafoore lenyol ngol, ko sokla kala kiranoowo pulaar.
Mi etinooma jotondirde e maa, gila aDa woni Farayse. Kala ne mbinndunoo-mi DEKAALEM, artii e am, tawa yettaaki ma. MiDo jogii defte maa DiDi, jime pulaar. Sinno ko sago am, mi danya ko heddii koo.
Yoo Alla waD koorka men koorka jaBaaka! Yoo Alla Booy waDde-ma mawDo jeese amen! Aamiin!

(posting privé adressé à MurtuDo)

--- En date de : Jeu 11.9.08, Mourtoudo@yahoo.com <Mourtoudo@yahoo.com> a écrit :
De: Mourtoudo@yahoo.com <Mourtoudo@yahoo.com>
Objet: [flamnet] LE PASSIF HUMANITAIRE AU COEUR DE LA RESOLUTION DES EURODEPUTES
À: flamnet@yahoogroupes.fr
Date: Jeudi 11 Septembre 2008,
LE PASSIF HUMANITAIRE AU COEUR DE
LA RESOLUTION DES EURODEPUTES

Vendredi 12 Juin 2009 - 10:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542