Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mutinerie à la prison civile de Nouakchott /Tahalil Hebdo


Mutinerie à la prison civile de Nouakchott  /Tahalil Hebdo
Une mutinerie organisée par les détenus salafistes a éclaté au milieu de la journée du 3 octobre 2008 à la prison civile de Nouakchott, sise à proximité de l’état Major de la Gendarmerie Nationale. La mutinerie a occasionné d’importants dégâts matériels à l’intérieur de la prison, rapportent des sources concordantes.
Néanmoins, aucune indication n’est disponible concernant le bilan réel des affrontements entre les gardes et les détenus salafistes récemment transférés dans cette prison, qui était en réfection.
Selon les familles des détenus, la colère des prisonniers fait suite aux mauvais traitements dont ils seraient victimes de la part de leurs geôliers. «Les détenus sont privés de leurs droits les plus élémentaires et sont souvent torturés» a indiqué dans une lettre publiée sur des sites électroniques, un collectif des parents de détenus salafistes.
A l’heure où il est, l’évolution de la situation au l’intérieur de la prison civile n’est pas claire. Des renforts ont été dépêchés sur les lieux et on note la présence de plusieurs responsables de l’Administration ainsi que celle des familles des détenus attroupées sous les arbres, non loin de la prison. La mutinerie du 3 octobre 2008 est la deuxième du genre à être animée par des détenus salafistes mauritaniens. En juin 2007, une premiere mutinerie avait éclaté à la prison de Dar Naim. Elle avait été maîtrisée par les autorités qui avaient combiné pour y parvenir, la fermeté au tact.

Vendredi 3 Octobre 2008 - 23:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542