Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Organisation d’une Journée d’évaluation du règlement du passif humanitaire en Mauritanie.


Organisation d’une Journée d’évaluation du règlement du passif humanitaire en Mauritanie.
Une Journée d’évaluation du règlement du passif humanitaire en Mauritanie a été organisée mardi à Nouakchott en présence de représentants du gouvernement et des victimes de la répression, a constaté APA sur place.

Le passif humanitaire est l’expression utilisée par les organisations de droits de l’homme pour désigner les exactions extrajudiciaires commises à l’encontre des négro-mauritaniens pendant la période 1987 – 1991.

Prenant la parole au cours de cette Journée d’évaluation, le président du Collectif des victimes de la répression (COVIRE), Sy Abou Bocar, a salué les « grandes étapes déjà franchies sur la voie d’une solution définitive de cette question ».

Il a considéré que le dossier du passif humanitaire a été clos après la décision du Conseil des ministres de rétablir les anciens fonctionnaires dans leurs postes. "Les autres axes qui portent sur les indemnisations des veuves, la distribution de parcelles de terrains sur les intéressées et la prière pour les âmes des victimes de cette époque ont été réalisés », a ajouté M. Sy. Pour lui, l’honneur revient au président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, dans le règlement définitif de ce dossier qui « constituait un fardeau pour tous les mauritaniens ».

De son côté, le commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile en Mauritanie, Mohamed Lemine Ould Dadde, a indiqué que "la réconciliation nationale est une étape cruciale du règlement » du passif humanitaire « qui, des décennies durant, a retardé le développement politique, économique et social de notre pays et la réalisation de la cohésion nationale". Il a expliqué que cette initiative permettra de « rétablir l’équité, dramatiquement rompue il y a plus de 20 ans du fait de l’obscure et honteuse volonté étatique de l’époque".


Source: APA
Mercredi 18 Novembre 2009 - 14:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par mouhamadou le 18/11/2009 17:35
abou sy je vous dis que le passif humanitaire n'est pas régler encore
cest une victime qui s'adresse à vous.

2.Posté par hamadou deh le 18/11/2009 19:58
je suis d'accord avec vous TOKARA, le reglement du passif humanitaire n'a même commencé. Dire ainsi( que le passif humanitaire est reglé), revient à dire que nos martyrs, les souffrances des rescapés est un faux debat. que ceux là ne valent même pas une goutte d'eau.
Ne soutenons pas l'impunité et les criminels, de grace

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542