Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ould Abdel Aziz se prépare à la démission


Ould Abdel Aziz se prépare à la démission
Selon une information parvenue à Points Chauds depuis la capitale Bruxelles, le général Ould bdel Aziz a envoyé une lettre à l'UE dans laquelle il a annoncé qu'il démissionnera de ses fonctions de chef de l'État, 45 jours avant la date du scrutin présidentiel prévue le 06 juin prochain .Selon la même source, le général a indiqué que conformément aux dispositions constitutionnelles, le président du Sénat assurera, après sa démission, la période transitoire, en vue d'organiser des élections pour un retour rapide à l'ordre constitutionnel.

Cette sortie de Ould Abdel Aziz intervient au moment où la Mauritanie traverse une crise politique sans précédent et où le pays affiche quelques prémices de crise économiques que sous tend la raréfaction en devises mais également la mauvaise santé financière des banques nationales qui peinent à honorer leurs engagements vis à vis de leurs intermédiaires.

Le chef de la junte au pouvoir, dans son souci d'éviter à la Mauritanie des sanctions qui planaient jusque là et dont le CPS a décidé de mettre en pratique, conformément aux accords de Cotonou, a voulu prendre le taureau par les cornes, avant la date fatidique du 20 février, considérée comme étant un deadline, pour amener la communauté internationale à réviser sa position.

Pour rappel l'OIF dirigée par son Secrétaire général, l'ex président Sénégalais , Abdou Diouf, a initié une rencontre avec l'ONU, l'UA, l'UE et la Ligue arabe pour pencher sur le sort de la Mauritanie et des sanctions ciblées pourraient tomber si les efforts du HCE ne suffiront pas à convaincre les instances internationales.


Source: Pointschauds


Mardi 17 Février 2009 - 21:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542