Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ould Daddah accuse la junte de comploter pour "casser" son parti


Ould Daddah accuse la junte de comploter pour "casser" son parti
NOUAKCHOTT (AFP) — L'opposant mauritanien Ahmed Ould Daddah a accusé samedi le pouvoir militaire en place depuis le putsch du 6 août de "comploter pour casser" son parti et le chef de la junte de mener campagne "aux frais de l'Etat", au "service de son ambition folle".

"Une officine a été créée sous l'impulsion du général Mohamed Ould Abdel Aziz pour créer une scission au sein du RFD (Rassemblement des forces démocratiques) et tenter d'affaiblir ce parti qui n'en sortira que plus renforcé et uni", a accusé M. Ould Daddah samedi soir devant la presse.

Il réagissait au fait qu'une scission de son propre parti ait été annoncée par communiqué, par des membres du directoire du RFD qui veulent "voir leur parti participer aux présidentielles du 6 juin".

Cette scission du RFD - parti qui compte 17 députés sur 95 - intervient après la décision de M. Ould Daddah de boycotter l'élection présidentielle anticipée du 6 juin voulue par la junte.

Ce scrutin doit être organisé dix mois après le coup d'Etat qui a renversé en août le président civil Sidi Ould Cheikh Abdallahi, élu en 2007 après 30 ans de régimes militaires.

M. Ould Daddah avait dans un premier temps approuvé le renversement du président et soutenu les putschistes dirigés par le général Ould Abdel Aziz. Mais il juge à présent que "le 6 août s'est avéré un véritable coup d'Etat dont les auteurs veulent accaparer le pouvoir".

"Ould Abdel Aziz mène une campagne avant l'heure aux frais de l'Etat", a-t-il déclaré, accusant le général de se servir des moyens étatiques "au service de son ambition folle".

"Des prébendes sont distribuées, des nominations faites pour fidéliser une certaine clientèle, des agressions programmées et exécutées contre des partis politiques et des hommes, pour ouvrir la voie au maintien du pouvoir par la force" a-t-il encore affirmé, appelant de nouveau "tous les Mauritaniens" à la "résistance démocratique".

Source: AFP

Dimanche 12 Avril 2009 - 15:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542