Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Passation de flambeau à la présidence du Front qui dénonce la campagne populiste du Général limogé


Passation de flambeau à la présidence du Front qui dénonce la campagne populiste du Général limogé
Depuis hier, la Présidence tournante du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) est assurée par l'Alliance Progressiste et Populaire (APP). La cérémonie de passation du flambeau était présidée par Monsieur Abdelkoudouss Ould Abeidna, Président de l'UNAD et président sortant du Front. Elle fut l'occasion de faire un bilan de la riche période que vient de connaître le pays et de revenir sur les réalisations, tant au niveau de l'intérieur que de l'extérieur du pays, que le Front a enregistrées.

La cérémonie fut aussi l'occasion, pour Monsieur Khalil Ould Tayeb, vice-président de l'APP de réaffirmer la solidité de sa formation et sa résistance aux attaques, essuyées ces dernières semaines, visant à enfoncer un coin entre les supposées tendances "nassérienne" et "Elhor" du parti. Ils en auront pour leurs frais, semble répondre le vice-président de l'APP en s'adressant aux détracteurs du parti du Président de l'Assemblée Nationale.

Le Ministre des finances du gouvernement légitime, Monsieur Mohamed Ould Hamma Vezzaz, prendra la parole à son tour pour défendre le bilan du Président de la République et rappeler que sous sa responsabilité la confiance des opérateurs et amis de la Mauritanie avait permis de lever plusieurs milliards d'aide et d'investissements au profit de notre pays.

Par ailleurs, le Front vient de rendre public un communiqué relatif au Carnaval du Général qui continue à balader son cirque à travers nos régions et sur le compte du contribuable dans une campagne électorale prématurée et complètement déloyale. Populisme, promesse à tour de bras et mystification sont au menu de toutes les étapes.

Voici le texte de ce communiqué:

Front National pour la Défense de la Démocratie


Communiqué

Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz multiplie ces jours-ci ses visites théâtrales, inaugurant ainsi sa campagne électorale prématurée et ostentatoire. Par cette propagande ostensiblement démagogique, il vise désespérément à justifier le coup d’Etat abject qu’il a perpétré le 06 août 2008, et par lequel il a renversé la légalité constitutionnelle et le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, élu par le peuple mauritanien à la faveur d’un scrutin transparent et honnête.

Comme à son habitude au cours de ses précédents carnavals, ce général va sans doute ressasser la litanie de ses arguments fallacieux qui ne trompent plus personne, dans le but d’abuser ceux, rares, qu’il peut encore mystifier avec des slogans vaseux du genre « lutte contre la gabegie », « proximité avec les pauvres » et « action pour le développement ».

Cette campagne effrénée a pour but, entre autres :

-De faire croire à l’opinion nationale qu’il ne fait pas cas du vaste mouvement de refus qu’il essuie à l’intérieur, ni de l’isolement international suicidaire dans lequel il a entraîné le pays. Le général poursuit ainsi sa fuite en avant, indifférent aux conséquences de celle-ci.

-De montrer qu’il jouit d’une « grande popularité », en recourant à l’utilisation du bâton et de la carotte, pour drainer les gens de la Capitale vers les villages éloignés ; méthodes auxquelles font généralement recours, en désespoir de cause, les régimes faibles et finissants.

Tout cela intervient dans une ambiance de faste et de gaspillage pour le moins incompatible avec la lutte contre la gabegie qu’on nous chante à tous vents.

S’agissant de la gabegie et des prévaricateurs, on est d’ailleurs en droit de poser certaines questions à ce monsieur : N’est-il pas le gardien du Palais présidentiel depuis deux décennies ? Ne gère-t-il pas une des plus grandes unités de l’armée nationale, avec tout ce que cela sous-entend en termes de responsabilité directe de la gestion, sans le moindre contrôle, d’un budget substantiel? N’est-il pas devenu, en un clin d’œil, un des hommes les plus prospères de ce pays, sans qu’on sache véritablement la provenance de sa fortune ? Cela n’en fait-il pas, au moins, un complice de la gabegie dont il accuse injustement ses adversaires politiques ? Et puis peut-on imaginer plus grave gabegie que de priver les gens de leur pitance et le pays des financements extérieurs ; comme l’a fait son coup d’Etat absurde, compromettant ainsi tout effort de développement ?

S’agissant de la baisse des prix avec laquelle on nous tympanise, chacun sait que le reliquat du stock de produits alimentaires dont disposait le pays a été récemment bradé aux commerçants pour alimenter la spéculation et que les produits de consommation ne sont plus à la portée de l’écrasante majorité des populations.

L’ensemble des politiques économiques menées par le général se caractérisent par l’improvisation et l’aventurisme, et font supporter par le budget de l’Etat des projets non étudiés et sans financements préalables. Cela fait des visites actuelles du général une comédie sans objet, si ce n’est les attaques inadmissibles contre les adversaires politiques auxquelles nous avons assisté à Akjoujt et qui n’épargnent même pas la justice, traitée de gabegie et de corruption !

Cette campagne populiste intervient dans le cadre d’un agenda électoral unilatéral que le général et ses acolytes tentent d’imposer à la classe politique, alors que celle-ci le rejette dans la majorité de ses composantes. On sait aussi que la Communauté Internationale l’a rejeté, sachant qu’il est unilatéral et anticonstitutionnel.

A ce sujet, le soutien du Colonel Kadhafi ne peut rien contre la fermeté des positions nationale et internationale.



Le Front National pour la Défense de la Démocratie, conscient de la nécessité d’enraciner le système démocratique, seul à même de garantir la stabilité, la sécurité, la prospérité et la paix civile dans ce pays, exprime son indignation de ces méthodes démagogiques honteuses, et appelle l’ensemble des citoyens soucieux de l’intérêt de la Mauritanie à se détourner de cette campagne d’intoxication et à ne pas se laisser abuser par ses slogans vaseux.

Vive la Mauritanie libre, démocratique, paisible et prospère !


Nouakchott, le 19 Mars 2009

Le Front National pour la Défense de la Démocratie
Vendredi 20 Mars 2009 - 06:54
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543