Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Passif Humanitaire: Déclaration conjointe AVOMM - OCVIDH

L'AVOMM et l'OCVIDH sont profondément déçues par le contenu du protocole d'accord liant le COVIRE à l'Etat mauritanien.


Passif Humanitaire: Déclaration conjointe AVOMM - OCVIDH
Toutefois nous comprenons aujourd’hui, pourquoi les représentants de nos organisations qui se sont rendus à Nouakchott et ont organisé plusieurs rencontres avec les responsables du COVIRE, en vue de connaître la teneur de cette convention, se soient heurtés à un refus total de révéler le moindre indice sur cet accord.

Nous considérons que les intérêts des victimes ont été bradés, que les espoirs portés par deux décennies de combat acharné et de souffrances consenties ont été trahis. Nous déplorons que le COVIRE ait été associé à cette mascarade.

L'OCVIDH et l'AVOMM, comme déjà souligné au Général Mohamed Ould Abdel Aziz à Nouakchott, rejettent tout règlement en catimini du Passif humanitaire. Un règlement qui doit impliquer tous les acteurs concernés, en l’occurrence les ONG, en Mauritanie et à l’extérieur, qui ont porté sans relâche, la lutte contre l’impunité.

Elles constatent que le fondement même du protocole d'accord repose sur un chantage dont les termes font du renoncement à toute poursuite, un préalable à toute indemnisation. Ce qui est inadmissible.

Elles avaient salué, comme avancées notoires, la reconnaissance de la responsabilité de l’Etat dans les événements par l’ancien Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi ainsi que le récent discours de Kaédi du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du HCE ainsi que la prière organisée à cette occasion et considèrent que le principe de l'indemnisation est louable.

Mais l'OCVIDH et l'AVOMM appellent à un règlement juste et équitable conformément aux normes internationales.

En conséquence, les organisations signataires renouvellent leur exigence de la mise sur pied d'une Commission Nationale Indépendante à même d'appréhender les dimensions de la tragédie, les responsabilités individuelles et collectives, la complexité de la question et y apporter des réponses adéquates.

L'AVOMM et l'OCVIDH

- dénoncent avec la dernière énergie ce protocole d'accord inique;

- rappellent que cette solution du Passif humanitaire ne saurait mettre à l'abri des criminels notoires dans un Etat de droit;

- invitent à un réexamen rapide et total de la douloureuse question du Passif humanitaire en vue de lui trouver une issue juste et satisfaisante pour toutes les victimes.


Fait à Paris le 23 avril 2009

Ousmane Abdoul SARR
Président de l’AVOMM

Abdoul Aziz SOUMARE
Président de l’OCVIDH

Jeudi 23 Avril 2009 - 14:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Dahirousy le 23/04/2009 14:22
Vous prenez de la hauteur et vous donnez à nous politicards civils de sacrées leçons de pragmatisme et d'intelligence politique
Continuer votre combat,merci

2.Posté par diol séne le 23/04/2009 14:57
C'est cela que l'on attend de vous.Vous devez vous méfier,car vous avez failli etre manipuler par les malhonnetes comme Sy Abou Bocar et N'GAIDE ALIOU MOCTAR,la vrai honte.

3.Posté par XMANDIALLO le 23/04/2009 15:30
AVOMM et OCVIDH, vous êtes les meilleurs, vous avez démontré votre détermination d'aller à l'avant. Il n y a que la vérité qui compte , vous avez de la poigne. Nous vous accompagnerons sur toutes vos démarches sur le bienêtre de notre communauté.

4.Posté par Thiam le 23/04/2009 15:43
Moorma Diol, tu es parmi ceux qui se sont acharne ici contre avomm et ocvidh alors que aucun de ceux qui sont partis à Nouakchott n'avait dit autre chose. Certains feraient mieux de fermer leurs grandes gueules, tchim on kersata!

5.Posté par Hamady Coulibaly le 23/04/2009 15:53
Les choses s'éclaircissent d'elles mêmes. Beaucoup on pensé que vous vous avez décidé de rejoindre le général avec armes et bagages. Je réponds ici à ould Baba qu'il peut toujours continuer à faire semblant de lutter aux côtés de Sarr.

Merci à vos deux organisations.

6.Posté par mmn le 23/04/2009 16:20
ONT VOUS REMERCIENT BEAUCOUP ET CONTINUONS LE COMBAT ENSSEMBLE. IL FAUT QUE LES CRIMINELS SOIENT JUGÉS. MOBILISONS TOUS NOS MOYENS POUR QUE LA JUSTICE SOIT FAIT EN MAURITANIE.DE LA PAR DE GORDON MICHEI MERCI

7.Posté par abdoulaye gourel baali le 23/04/2009 16:28
Je vous dis que si vous aviez cru en la sincérité de ces gens, ce que vous vous trompez.
En effet, comment imaginez vous que quelqu'un qui dit que quand on est contre lui, il est contre soit, peut être de bonne fois croyez de ce qu'il a dit, lorsqu'il a reçu le Fonadh en audience.
Avant de vous parler, que je vous rappelle, lors de la déclaration de ould El waqf au sud du pays, déclarant ; qu' y aurait une commission indépendante, se chargeant du Passif humanitaire, tous ceux là, étaient contre la dite commission en entrainant les troubles que vous connaissez, favorisant la motion contre son gouvernement , qui a aboutit à ce que vous connaissez.
Donc inutile de croire en ces voleurs de tous genres et qui manigance avec tout , pour se sauver la face, alors que notre population ne comprend rien de ce qu'ils sont entrain de les tromper en continuité et sans relâche.
En fin, nous ne sommes pas d'accord du règlement sans les concernés en totalité et la justice en tenant compte des victimes civiles sont d'ailleurs plus nombreuses que les militaires.

8.Posté par Hamady Coulibaly le 23/04/2009 17:31
Il y'a quand même quelque chose qui doit nous interpeler. Nos compatriotes maures ne semblent pas intéressés par cette histoire. Cela doit nous ouvrir les yeux. Nous devons redefinir nos priorités.

9.Posté par XMANDIALLO le 23/04/2009 18:46
Coulibaly a raison, comment pourrons nous avancer si nous ne voulons pas dialoguer. Les Maures n'ont rien à cirer de nos problèmes, si nous nous communiquons pas en oubliant un peu nos divergences inutiles, jamais le passif humanitaire se réglera. Et qui va en souffrir ; nous . Ayons confiance à nos ONG pour qu'elles puissent gérer ce dossier à point.

10.Posté par Tapha le 23/04/2009 19:15
Oui ouvrons nos yeux. Regardons le week-end prochain.



11.Posté par Hamady Coulibaly le 23/04/2009 20:20
Je week-end prochain, certains seront là mais simplement parce qu'il y a ce problème de Sidi ould Cheikh A. Ils ont pour le moment besoin de notre soutien pour renforcer leurs délégations auprès des officiels d'ici. N'est-ce pas ce que nous avons vécu avec Jemal, Hormatalla, ould Baba, et celui qui a écrit GRAB 1 sans oublier ould Mansour lui-même (il nous a quitté pour rentrer au pays dès qu'il a vu que le problème Israelo-palestinien n'était pas le point central de nos revendications) et bien sûre Mohamed Lemine ould Dadde (actuel monsieur droits del'homme du régimz militaire).
Je vous dis que ça va être pareil avec ceux qui sont ici maintenant aussi. Si Abdel Aziz retire sa candidature aujourd'hui, Ahmed déposera la sienne tout de suite. Il ne passera même dire au revoir à LEMDEN. La légalité constitutionnelle sera son dernier souci. Ne nous oublions pas, n'oublions pas nos têtes comme on dit au pays.

12.Posté par diol séne le 23/04/2009 20:30
Tu est vraiment minable THIAM?tu n'as rien compris et tu ne comprendra rien,eux meme ont failli étre rouler,il faut savoir ce que tu dis et etre plus poli que cela.

13.Posté par fal le 23/04/2009 20:53
Messieurs Sarr et Soumaré

Vous avez attendu la publication sur le net de l’article de khalilou Diagana, qui nous révèle quelques traits du protocole d’accord signé entre les « bénéficiaires des réparations » et l’état mauritanien, notamment ce fameux article 3 qui dit «Les ayants droit déclarent caduques et nulles toutes actions intentées à cette date et renoncent absolument à toute éventuelle action fondée sur la même cause.» et le communiqué des veuves mauritaniennes en exil qui rejette catégoriquement la démarche « indécente, dédaigneuse et irrespectueuse » du général Ould Abdel Aziz, pour dire que vous êtes déçus par le contenu du protocole d'accord liant le COVIRE à l'Etat mauritanien. Et vous considérez , aujourd’hui seulement que « les intérêts des victimes ont été bradés ».

vous étiez à Nouakchott, vous avez rencontré Le général Ould Abdel que vous aviez qualifié « d’homme sincère », vous avez tenu des conférences de Presse devant la presse nationale et internationale, et c’est seulement aujourd’hui que vous faites ces constats. vous avez fait tout ça sans jamais avoir jeté un seul coup d’œil sur ces conventions ?

Ah ! c’est le covire et les autres associations qui avaient caché tout ça !

Mais, comme on dit dans ce cas, mieux vaut tard que jamais.
Un faute à moitié avouée est une faute à moitié pardonné.
Nous espérons seulement que tout ceci reste une erreur de parcours, nous prions pour que Avomm participe pleinement à la lutte que mène le peuple noir mauritanien contre le système raciste mauritanien, ces dirigeants doivent refuser de se faire manipuler par quiconque et cette organisation doit jouer son rôle premier, à savoir la défense des Orphelins et les veuves mauritaniens.

Ne répondez jamais aux brillants appels de phares de ceux qui restent aujourd’hui encore nos bourreaux . La lutte contre l’injustice contre, l’oppression et contre le mépris dont nous Noirs mauritaniens sommes victimes dans notre pays, le pays de nos ancêtres de la part du système raciste mauritanien reste le plus noble des combats.

Hadji Fal



14.Posté par KOSAM GORKOV le 23/04/2009 21:02
Certains négro-mauritaniens ont vendu leur ÂME au DIABLE qu'est le GÉNÉRAL LIMOGÉ O/ ABDOUL AZIZ....... ET LES AUTRES NE FONT QUE PALABRER!

ESKEY ALLAH!

15.Posté par Malvara le 23/04/2009 21:10
AVOMM et OCVIDH à travers ce communiqué vous prenez de l'ampleur. Contrairement à ceux que certains disent, nous apporterons notre modeste contribution de façon individuelle ou collective pour être toujours à vos côtés.
A titre personnelle, recevez toutes mes félicitations et pourvu que notre combat reussisse. C'est avec des mises au point de ce type que vous nous prouvez une fois de plus que votre combat est aussi le notre (ou l'inverse).

16.Posté par Ibrahima Samba le 23/04/2009 23:57
Fal H. Tu ne changera jamais. Tu crois faire peur quelqu'un de toi pour Soumaré, Sarr et Kane mentent pour te faire plaisir. Ils valent mieux que toi pauvre type. Je te connais depuis qu'on était des gamins. Il est temps que tu arrêtes tes manigances. Eux au moins ils ont tenté quelque chose. Alors arrête s'il teplait

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543