Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Passif humanitaire: un plan du HCE-COVIRE pour manipuler les victimes.

...Organisation d’une marche par les victimes de l’arrêt bus à la présidence en signe de reconnaissance et de soutien au HCE ?


Passif humanitaire: un plan du HCE-COVIRE pour manipuler les victimes.
L’avomm.com est en mesure de vous communiquer aujourd’hui la feuille de route pour le règlement du dossier passif humanitaire et de la composition de la commission de COVIRE à la charge du dossier (commission que nous ne publions pas ce jour, espérant encore pouvoir ramener certains frères égarés du COVIRE à la raison).

Concernant la feuille de route, HCE-COVIRE veulent procéder par étape et que la première concernera les veuves.

Nous vous livrons ci-dessous les détails de la feuille de route.

- Répartition des morts en trois catégories (Homme de troupe – Sous officier – Officier) chaque catégorie sera subdivisée en quatre groupes (Célibataire ou mort sans enfants – Ceux qui ont laissé 1 à 5 enfants – de 5 à 10 et plus de 10 enfants). Sur cette base établir des modèles de 24 fiches de réparations.

- Procéder à des investigations pour l’établissement de ce recensement

- Officialiser le contrat avec les autorités par une rencontre devant les imams pour constituer une caution morale

- Evaluer les montants des réparations selon les modèles des fiches

- Libérer les montants de réparation directement aux ayant droit sans intermédiaire

- Identifier les lieux où sont enterrés des martyrs

- Marquer le démarrage de l’opération par un discours du président du HCE pour la reconnaissance de ce qui s’est passé et la demande de pardon officielle de l’Etat

- Elever un monument à la mémoire des victimes

- Lancement d’une campagne de demande de pardon par les imams

- Organisation d’une marche par les victimes de l’arrêt bus à la présidence en signe de reconnaissance et de soutien au HCE

Donc pour la mise en place de ce programme, les contacts continuent avec les imams qui ont été reçus par le Gal Aziz le lundi (23) passé et qui ont reçu un mandat officiel de ce dernier après leurs rencontres avec le Colonel Dia et la commission de COVIRE.

La mission s’articule comme suit :
- Etudier l’approche applicable par l’islam pour les réparations des victimes
- Elaborer une proposition concrète avant le 08 Mars (fête de la femme)
- Garder le projet strictement au secret
- Préparer l’allocution devant la nation du pdt du HCE dans la 1ère quinzaine de Mars

NB: les martyrs visés par la commission du HCE sont ceux des corps constitués, armée; gendarmerie, garde,police, pas de civils.

Le site avomm.com pense que le règlement du passif humanitaire mérite plus de sérieux et doit impliquer des experts, des militants des droits de l’homme, des organisations de la société civile et des victimes de l’intérieur et de l’extérieur qui se battent depuis des décennies pour la résolution de ce douloureux problème. Aussi, seul un gouvernement légitime peut mener à bien ce règlement.


source: AVOMM-INFOS
Mercredi 4 Mars 2009 - 12:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542