Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Plainte contre le fils de l'ex-président et celui d'un député de la majorité


Plainte contre le fils de l'ex-président et celui d'un député de la majorité
Juste après l'élection de Sidi Ould Cheikh Abdallahi à la Présidence de la République, en avril 2007, son fils Ahmed a constitué une société sécurité et de gardiennage, la CSAM ; la gestion relevait de son ami Abdallahi Ould Aly Cherif, fils de Mohamed Aly Cherif, député de Nouakchott et Chef du groupe de la majorité à l'Assemblée Nationale.

Grâce aux pressions du fils de l'ex-président, sa société a obtenu d'importants contrats de gardiennage, en peu de temps, avec la plupart des grands employeurs du pays : SNIM, Procapec, Port de l'Amitié, ATTM...

Ces entreprises clientes versent 150.000 Ouguiya mensuels par individu à la société de Ould Cheikh Abdallahi ; celle-ci c reverse un salaire mensuel de 33.000 à chaque employé.

Mais depuis le coup d'état du 6 août dernier, la plupart des sociétés ont mis fin aux contrats de gardiennage les liant à la CSAM ; en conséquence, Ahmed Ould Cheikh Abdallahi, a, lui aussi, cessé de régler les salaires de son personnel.

C'est ainsi que 135 gardiens se sont présentés, hier, devant la deuxième section de l'inspection du travail, afin de porter plainte contre Ahmed Ould Cheikh Abdallahi et Abdallahi Ould Aly Cherif, respectivement propriétaire et gérant de la CSAM, pour nom paiement d'heures de travail et rupture illégale de contrat.

Ould Cheikh Abdallahi et Ould Aly Cherif sont convoqués, aujourd'hui, devant l'inspecteur de travail Moktar Ould Keïhil, afin de se prêter à l'enquête.

Taquadoumy
12-11-2008
Mercredi 12 Novembre 2008 - 19:11
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542