Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Points forts et points faibles des candidats


Points forts et points faibles des candidats
• Les points forts de Mohamed Abdel Aziz : archi-favori, moyens humains et financiers colossaux. Campagne qui a couvert l’ensemble du pays. Discours cohérent et permanent centré sur l’assainissement et la lutte contre la corruption.

Ses points faibles : notables défections, difficulté de concilier la présence de certaines figures dans son entourage avec le ton de sa campagne : chasse contre les symboles de la gabegie.

• Les points forts d’Ahmed Daddah : bénéficiaire de plusieurs ralliements de dernière minute. Certains leaders d’opinion (imams, barons) voient en lui le dernier rempart contre l’inconnu. Son discours rassure les forces conservatrices.

Ses points faibles : Absence de constance politique. Il avait contribué au renversement de Sidioca, puis la rectification avant d’opérer un virage spectaculaire. Considéré comme un homme qui veut arriver au pouvoir coûte que coûte.



• Les points forts de Messaoud Ould Boukheir : symbole de la lutte contre l’esclavage, avocat des opprimés. Candidat de la grande coalition de l’opposition (le FNDD). Une campagne bien menée avec le soutien du clan de Sidioca

Ses points faibles : absence d’une constance politique claire. A la tête d’une coalition floue où l’on retrouve des personnalités de tout bord. Soutiens peu impliqués dans la campagne.

• Les points forts d’Ely Mohamed Vall : les deux ans de parfaite maîtrise de la transition entre 2005 et 2007 sont encore vivaces dans les mémoires. Une bonne image au niveau international. Un discours sobre basé sur le retour de la démocratie.

Ses points faibles : un long mutisme au lendemain de la rectification qui a jeté le doute dans les esprits. Spéculations sur sa fortune réelle ou supposée.

• Les points forts d’Ibrahima Sarr : des revendications légitimes et une force de persuasion qui lui avait valu un bon score lors des dernières présidentielles. Une force de mobilisation toujours intacte.

Ses points faibles : une campagne trop concentrée sur Nouakchott faute de moyens. L’absence (hormis Ciré Kane) de personnes maîtrisant parfaitement les rouages de la communication dans le staff.

• Les points forts de Kane Hamidou Baba : il incarne une nouvelle génération d'homme politique. Un niveau intellectuel qui relève le débat. Des revendications fortes.

Les points faibles : une campagne trop concentrée sur Nouakchott. Le presque « renoncement » à l’usage du candidat du RFD tendance KHB.

• Points forts de Jamil Mansour : forte organisation. Un discours islamiste modéré simple et accessible à tout un chacun.

Points faibles : une rhétorique à géométrie variable. Une fixation sur la Palestine qui irrite les mauritaniens. Une méfiance des imams plus à l’aise avec Ahmed Daddah

• Les points forts d’Ould Meimou : connu pour être un homme de droiture. Fortement populaire dans sa tribu. Pas de cadavres dans le placard.

Ses points faibles : une campagne timide sur la pointe des pieds. Le plus inconnu des candidats devra se faire violence avant les quelques minutes nous séparant de la clôture de la campagne électorale pour rattraper son retard.

source : Mauritanies1




.








Samedi 18 Juillet 2009 - 10:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542