Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Pour sortir de la crise:«peut-on envisager de nouvelles prérogatives constitutionnelles pour l’armée?»


Pour sortir de la crise:«peut-on envisager de nouvelles prérogatives constitutionnelles pour l’armée?»
De quelles prérogatives constitutionnelles pourrait-on investir nos forces armées et de securité pour sortir de la crise tout en prévenant la survenance de putschs à l’avenir?Et cela quitte à reconsidérer la constitution à cet effet.Ou alors ,plus prosaïquement:y aurait-il un moyen "d’intéresser"sinon «d’affriander» nos militaires au point de leur faire passer définitivement toute «envie» ou velléités de recourir aux coups d’Etat ?Alternative souvent évoquée par les groupies tout feu tout flammes de la dictature voire par certains naïfs et doux rêveurs !
Sommaire rappel constitutionnel
Avant de tenter de répondre à cette question , je procéderai à un bref rappel juridique connu du reste de tout le monde ou presque.Selon nos différentes constitutions dont la dernière prétendument toujours en vigueur malgré les mutilations et autres laideurs greffées par le HCE :
-le pouvoir législatif fait le droit par le biais des lois.
-le pouvoir judiciaire dit le droit en rendant des décisions de justice.
-enfin ,l’exécutif applique le droit fait par le législatif et dit par le judiciaire etc...!
Constat :visiblement et ce universellement aussi il n’est nulle part fait mention de 4ème pouvoir dit «militaire» dans aucune constitution dissociant les 3 pouvoirs des institutions démocratiques d’un pays comme le nôtre! Et si , tout de même l’on s’escrimerait à en forger un vaille que vaille pour avaliser de fait les «raids et razzias institutionnels» (sic) d’une armée assurément et obstinément envahissante depuis 30 ans , il n’y aurait guère 36000 solutions de le faire !Puisqu’il n’y a que 3 pouvoirs , résignons nous , sous la menace des armes , à envisager comment y insérer ce quatrième intrus bardé jusqu’aux dents et gonflé à bloc par ses muscles ?Et pour ce faire nous nous reposerons sur les 3 pouvoirs classiques «disponibles» et «offerts» donc au bon vouloir d’une armée en quête de légitimation hors de ses terres et frontières faute d’être occupée à préserver nos frontières !Soit donc:
L’impraticable greffe.
-Législatif ? Ou l’armée faisant le droit grâce à un droit de contrôle sur le législatif à coup d’ukases par exemple ?A côté ou de pair avec le Parlement.Non que non , ce serait tout de même un peu trop voyant et n’aurait donc pas de sens même dans un leurre de démocratie comme les aiment bien les dictatures !Et puis faire passer un militaire pour un élu est au dessus de l'art du camouflage militaire !Piste saharienne à écarter donc !
-Judiciaire ? Soit , l’armée disant le droit à la place du pouvoir judiciaire , celui de nos juges grâce à un droit de contrôle ou que sais-je encore?Que non aussi !Point ne serait besoin de dresser une cour martiale pour punir n’importe quel petit larcin ou chapardage !Absurde et lourd à mettre en oeuvre tout simplement !Et du reste peu gratifiant pour des militaires vénaux !Piste saharienne à écarter aussi !
-Mais comment diable donc associer l’armée à l’un de ces 3 pouvoirs ?Comment et où faire la quasi impraticable greffe donc?Il ne resterait plus alors qu’une seule et très convoitée ressource :l’exécutif!Soit l’armée appliquant le droit grâce à un pouvoir de contrôle sur l’exécutif etc...!Autrement dit la force investie constitutionnellement du pouvoir de contrôler l’exécutif et son chef le président Sidioca en l’occurrence!En somme inverser les rôles en soustrayant les questions de défense du «domaine réservé» du chef de l’Etat , chef des armées !Ou à tout le moins neutraliser la « précellence immotivée et fantaisiste » du président civil sur les « centurions surentraînés » de l’armée (sic)!Comme si la force brute , déjà , n’était pas suffisamment inquiétante pour éprouver le besoin de la légitimer constitutionnellement .Et comme si la légitimité se mesurait à l'aune de la baïonnette!
Même les armées Turque et Algérienne n’ont osé s’y risquer !Et ce en dépit des auréoles que peuvent leur conférer :les sacrifices pour la libération nationale pour l’ALN et le statut de légataire naturel et quasi universel des valeurs Kemalistes (Attaturc) notamment la laïcité et le modernisme politico-social pour l’armée turque !
Mais de grâce, de quelles valeurs , auréoles voire glorioles nos généraux seraient-ils donc les dépositaires ?Leur pedigree et les « 400 coups » par eux commis tout au long de leur carrière parlent d’eux mêmes !
Conclusion:Le seul rôle constitutionnel attribuable à l’armée demeure bel et bien et exclusivement aussi :celui de la défense de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays sous les ordres du président Sidioca conformément aux stipulations prescrites dans son «domaine réservé» en matière de défense et de politique étrangère étrangère notamment !«Le président de la République détermine et conduit la politique extérieure de la Nation ainsi que sa politique de défense et de sécurité.»cf Constitution.
Les constituants du monde entier sont convenus de tous temps et espaces de séparer ces 3 pouvoirs !Pourquoi donc ?Simple comme la réponse de la bergère :séparés ils le sont pour qu’ils ne soient pas partagés , tout bêtement!Unique garantie de leur indépendance et fameuse recette contre les abus de pouvoirs depuis Montesquieu déjà.A moins que toutes les constitutions et armées du monde n’aient tout faux sur toute la ligne exceptés notre armée et ses « généralissimes » , le tyranneau Aziz en tête bien sûr!
Par conséquent , EXIT l’armée et sujétion totale au pouvoir civil élu légitime !Et sans conditions!
Et s'il faudrait trouver coûte que coûte des rôles additionnels à notre armée désoeuvrée et envoûtée par les dorures des arcanes de la République ,ce serait vers la direction du développement économique qu’il faille prospecter désormais:agriculture ,construction d’infrastructures , appoint médical , enseignement , alphabétisation , le bâtiment etc...
Le génie militaire est , dans toutes les armées du monde , bien qualifié pour réaliser et maintenir des infrastructures ,mais pas pour dépanner la démocratie fusse-t-elle en panne !
L’infanterie aussi est , dans toutes les armées du monde , toujours destinée à combattre l’ennemi extérieur , et non pas à se muer en «enemy within» soit «l’ennemi en dedans» comme la phalange d’Aziz dite BASEP !
Ce ne sont manifestement de nouvelles missions à assigner à l'armée qui feraient défaut .Et , indubitablement , il y aurait bien de quoi occuper notre armée et ses généraux , beaucoup de pain sur la planche autrement que de se morfondre dans l'ennui propice aux tentations de faire des putschs à répétition depuis 3 décennies !A moins que nos généraux de fête foraine n’en aient que pour et après notre «pain sec», hélas !Et , je crains que ce ne soit bien le cas , pauvre d'eux!Et par ricochet , de nous!

Khalil Balla Gueye
vindicte.blogspot.com
Jeudi 6 Novembre 2008 - 09:43
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542