Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Procès d'Hissène Habré contre le Sénégal : Ouverture ce mercredi matin à Abuja


Procès d'Hissène Habré contre le Sénégal : Ouverture ce mercredi matin à Abuja
Dakar, Seneweb.com - La cour de justice de la Cedeao va examiner ce matin, mercredi 23 septembre une plainte de l'ancien président Tchadien contre l'Etat du Sénégal. En effet Hisséne Habré accuse le Sénégal de violer des principes juridiques et de menacer certains de ses droits. Ainsi, l'ex dictateur Tchadien de demander à la cour de mettre fin à la poursuite contre sa personne.
Les victimes d'Hisséne Habré, qui sont au nombre de 118 souhaitent être représentées dans ce procès qui s'ouvre à Abuja. Un procès qui, s'il est en faveur de l'ancien président Tchadien, leur fera perdre leurs droits d'obtenir justice.
Selon l'un des avocats d'Hisséne Habré," même si cette procédure a été initiée par monsieur Hisséne Habré contre le Sénégal, ce qui est en cause c'est le droit des victimes de le voir un jour entendu devant une juridiction sous la base des graves accusations qu'elles ont formulées contre lui", explique Maitre Demba Ciré Bathily. Rappelons que l'ancien président Tchadien est accusé de crime de guerre, crime contre l'humanité et actes de torture sur plus de 40 000 personnes pendant qu'il était au pouvoir de 1982 à 1990.

Maty Diagne
seneweb.com
Jeudi 24 Septembre 2009 - 03:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541