Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Quand Ould Boukheir fait durer le suspens


Quand Ould Boukheir fait durer le suspens
L'opposition n'est pas encore réveillé de son KO de l'après 18 juillet. C'est ce qu'on décèle sur les dernières déclarations proférées par certains membres du FNDD et reprochant au gouvernement son inexpérience. Ces déclarations trahissent le désenchantement et le désir de rester en contact avec Mohamed Abdel Aziz, relativement épargné par les invectives des leaders de l'opposition.

Y compris chez Messeoud Ould Boulkheir, on sent des critiques soft dictées plus par le statut de l'opposant au long cours qu'il faut honorer que la démolition au buldozer qui caractérise tout discours revendicatif. En fait, il semble que le leader de l'APP est plus préoccupé par le dilemme entre la chaire du premier parlementaire qu'il occupe et celle, non moins consistante en symbole, de premier opposant qu'il est sensé occuper de par son score. N'ayant pas encore tranché, Ould Boukheir fait durer le suspens, en tenant son allié Ahmed Ould Daddah dans une position intenable. Malgré leur pacte, le FNDD et le RFD n'arrivent pas à évoquer ce problème, à visage découvert. Une sorte de pudeur politique les en empêche.

Pendant ce temps, tout le monde évalue les risques à évoluer dans l'un comme dans l'autre sens. Rester dans l'opposition obligerait Messeoud à se jeter dans l'arène en cas de dissolution du parlement. Plus dur sera alors la reconduction face à de jeunes postulants de l'UPR aux dents longues. En se libérant de ses charges de premier parlementaire, le leader de l'APP court le risque de perdre beaucoup de pouvoirs réel, issu du peuple, et que ne compenserait pas forcément le statut de l'opposition, véritable fait de prince.

M.S

Source: Mauritanies1
Jeudi 20 Août 2009 - 00:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541