Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

RE:Ce que m’a inspiré l’interview du Président des FLAM (SY Hamdou Rabby)

Excusez-moi, mon professeur, les « intellectuels africains » -ou prétendus tels- n´ont pas souvent le vent en poupe chez moi. Je leur préfère, bien souvent, l´esprit pratique des gens simples. Sages. Sans prétention.


RE:Ce que m’a inspiré l’interview du Président des FLAM (SY Hamdou Rabby)
Mon cher professeur.

Il me semble que votre intellectualisme hisse à une hauteur surélevée « l´Esprit », la « Conscience », le « Génie intellectuel » (et que sais-je encore !), qui seraient les vertus des « intellectuels » : ces hommes exceptionnels, dont la vocation est de éclairer les autres. Quelle humilité, mon Dieu, de revêtir, si facilement, le manteau du Surhomme averti et avisé qui fait paître le cheptel humain !

Je crois savoir-en France tout au moins - à quoi renvoie la notion « d´intellectuel ». Je n´ai jamais compris la facilité avec laquelle les Mauritaniens s´attribuent ce titre. Mes oreilles sifflent souvent quand je lis ou j´entends prononcer ce mot, dans ce relativisme sémantique absolu où l´indifférente interchangeabilité des choses fait que tout mot peut être employé de manière fantaisiste.

Alors que l´intellectuel européen sait produire une pensée qui explique la réalité sociale de son milieu, son pair africain cultive la singularité et s´enorgueillit de ne rien comprendre à sa culture. Simple écho sonore de connaissances qu´il a ingurgitées dans les universités occidentales, il est incapable, le plus souvent, d´apporter quelque réponse que ce soit aux problèmes de sa société, qu´il regarde avec l´intelligence et l´assurance d´un esprit suffisant. Lorsqu´il sait employer l´imparfait du subjonctif et se parer de quelque atour sonore, son esprit supérieur et aérien croit avoir compris la complexité de faits, qu´il saisit souvent avec les prismes déformants d´une pensée dédaigneuse, trop fière d´elle-même.

Excusez-moi, mon professeur, les « intellectuels africains » -ou prétendus tels- n´ont pas souvent le vent en poupe chez moi. Je leur préfère, bien souvent, l´esprit pratique des gens simples. Sages. Sans prétention.

Heureusement que vous - dont je connais la rigueur-, vous échappez à la règle.

Votre élève.
source: flamnet
Lundi 3 Août 2009 - 23:09
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Mbourel BA le 04/08/2009 08:57
"Alors que l´intellectuel européen sait produire une pensée qui explique la réalité sociale de son milieu, son pair africain cultive la singularité et s´enorgueillit de ne rien comprendre à sa culture" T.Touré
Oh que c'est juste" ! Avouons-le !

Il nous faut certainement ce genre d'érudits comme M. Hamdou Sy, mais on surtout besoin de ceux que tu célèbres ici (érudit ou pas). ceux qui nous sauverons de la noyade.

La pensée de cet internaute, très brillant, rejoint quelque part la sienne quand il écrit : "Nous avons besoin de "connaissance", mais le problème c'est que la plupart d'entre nous ne savent pas de quoi il s'agit, parce-que nous baignons allègrement dans de faux paradygmes, une vision du monde qui a été pensée par des hommes et qu'ils veulent imposer à toute l'humanité, mais qui ne sauraient être universels et celle vers laquelle toute l'humanité devrait adhérer (...)Ce que nous apprenons à l'école n'est pas de la connaissance, mais juste des techniques pour pratiquer des choses précises.Mais la vraie connaissance s'inscrit plutôt dans un cadre globale et universel, elle est fortement liée aux principes de l'existence, elle a pour matrice nourricière l'amour, pour bouclier la pratique de la justice.Elle est au dessus de toute autre forme de connaissance.C'est cette connaissance qui produit des hommes éclairées capable d'apporter des solutions lorsque la société se trouve dans une impasse. "

Merci à tous les deux (Hamdou et Tierno)

2.Posté par Mamadou G. le 04/08/2009 14:19
Ecoutez, Monsieur vous parlez en complexe et il y en a beaucoup comme vous malheureusement. Des qu'un intellectuel s'exprime vous autez sur lui pour le minimiser. Si les intellectuels africains valent moins, comme vous le dites, que les intellectuels europeens c'est parce que vous memes les africains les minimisez, leur manquez de respect.
Arreter de rabaisser tout le monde autour de vous.
Hamdou raby Sy a ete celui qui a seme une graine de consciene dans la tete de toute une generation de jeunes intellectuels avec qui tu travaille aujourdhui. Ce n'est pas parce que vous marchez dans la boue que vous voulez voir tout le monde au meme niveau. Si vous ne pouvez pas une reponse intellectuelle a la hauteur de Monsieur, veuillez laisser ceux qui comprenent apprecier.
Je ne veux plus entendre ces idioties de la part de personne, surtout pas un mauritanien.

3.Posté par Mamadou G. le 04/08/2009 14:23
cette reponse etait destinee a un autre forum, concernant le meme article de M. Sy. Monsieur, Qui vous etes, veuillez m'excuser.

4.Posté par BATHILY Yacouba le 04/08/2009 17:03
AVEC tout le respect, MR SY n' étant pas intelectuel, je ne peux m' avanturier à analyser vos écrits.Quelle contribution !!!,? De ma petite lecture sur votre contributtion à l'nterview de MR THIAM du FLAM, je dirais tout simplement Mr SY quel gâchi !!!. je vous prie de prendre votre sac dés demain matin et rentrer vite au pays pour enseigner des jeunes qui ont tant besoin de votre expériences.
Trop de philosophies tue la philosophie.!
Nous on(mauritanien) a besoin d'hommes de terrain, le peuple à tant souffere, ce peuple ne comprends en aucun moment ce discours long, d'ailleurs même nous les passionnés de lectures, ils nous a fallu 3 tasses de thé pour finir de vous lire en brouillons, au même moment deux enfants avec leurs mères souffrent de faim, et "même mort" dans le ghetto du 5ème à nouakchatt, ça c'est la réalité du terrain, le discours ne le soigne pas, c'est d'être à côté qui soulage !!! Et cela crée la confiance !

OUI la lutte continue, JAMIS,jamais,jamais.... on n'oublie le passé, il est aussi temps d'approcher le peuple, (en chair et en os) , le pays et ceux qui vous aiment plus que tout c'est votre 1er salut, le salut de nous tous, et Mr THIAM en tant que leaders, attention l'histoire risquerait de retiendre en vous que ce RADICAL, et vos conseillers des complices!!! DIRE aux autres que c'est des caméléons qui changent de position au gré du vent, vous croyez que c'est de l'humilité pour un leader charismatique comme vous? Je vous en prie ne juger pas et surtout ne diviser pas encore d'avantage !!! REgarder ou revoir vos copies! Vous avez besoins de nous tous, nous avons besoin de vous, un leader rassemble ! Sur la toile un leader doit rester zen, ne pas créer de la polémique sterile.
VOUS connaissant, Mr SY, en tant que professeur de philo au lycée de kaédi, je vous prie de bien vouloir, rentrer au pays, on a besoin de vous, c'est certe un sacriffice, d'ailleurs c'est ce que vous pronner tous les jours, Nous les illetrés, nous supposons accepter vos visions de la geopoliticoéconomicosocioculurelle de la Mauritanie, mais pensons qu'il vous manque de la geostratégie, c'est à dire si j'ai compris le terrain et les realités! 1983 n'est pas 2009 !!! le monde bouge, il faut que le FLAM bouge, il faut que Mr Sy et Mr Thiam Mr Touré bougent, !!!! Respect à vous mes grand-frère ! on salminama !!

Yacouba BATHILY... PARIS
(J'ai mon sac dans la main, une fois que je vous vois au pays je vous rejoins de sitôt)

LALUTTECONTINUE

5.Posté par KANE BOCAR le 04/08/2009 19:44
Juste une citation:
" Ne vous privez pas de ces ressources intellectuelles au prétexte qu'elles sont intellectuelles, qu'elles sont écrites avec de grands mots".

Pierre Bourdieu

KANE Bocar
Bordeaux

6.Posté par TOURE, Thierno le 04/08/2009 22:33
On a donné à ces bribes de mots insignifiants une portée, qui m’a – je dois l’avouer- quelque peu surpris. Ce n’était qu’une petite réaction à chaud, qui devait paraître modestement sous l’article de mon professeur Hamdou. Simple « opinion de lecteur » sur un aspect particulier d’un article de grande qualité, ma réaction ne récuse, en quelque manière que ce soit, les thèses énoncées par mon professeur sur le rôle de l’intellectuel.

Je me suis juste permis (avec, sans aucun doute, beaucoup de toupet,) de souligner l’usage abusif que les Mauritaniens font de la notion de « l’intellectuel ». Je l’ai souligné avec, il est vrai, quelque irritation : je ne suis pas le sage que l’on croit.

Loin de moi l’idée de diminuer le mérite des femmes et hommes de culture de grande valeur, qui, en Mauritanie comme ailleurs en Afrique, offrent l’exemple d’un bel engagement. D’ailleurs, j’ai eu l’opportunité, quelquefois, de faire des notes de lecture pour saluer l’engagement admirable de quelques auteurs mauritaniens.

Mohamadou Saidou TOURE (Thierno)

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541