Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

REVE 89 : Déclaration


Colonel Dia Adama
Colonel Dia Adama
Il y a quelques jours, une délégation dirigée par le Colonel Dia, Chef d’Etat Major Particulier du Président du Haut Conseil d’Etat a sillonné le pays sous prétexte de régler le passif humanitaire.

Elle comprend en outre des éléments du REVE (infime minorité dissidente) et des membres du COVIRE. Notre Organisation « Le REVE 89/91 », présente sur le terrain de la défense des Droits humains, milite pour le règlement juste du passif humanitaire et cela depuis les années de braise.

C’est pourquoi, nous dénonçons la démarche entreprise par le Colonel Dia dont l’objectif politique évident, est de gagner les victimes à la cause du pouvoir militaire. Bien entendu, cela passe par la marginalisation des organisations authentiquement au service de la défense des droits humains en l’occurrence « le FONADH » dont nous sommes membres.



Le REVE dénonce également les rackets organisées par des éléments dissidents se réclamant toujours du REVE et qui exigent la somme de Huit Cents Ouguiyas de la part des victimes des évènements de 89/91 pour soulignent-ils l’inscription du dossier.

Le REVE, membre fondateur reste ouvert à toute initiative allant dans le sens du règlement du passif humanitaire et de la déportation pour la réconciliation et le renforcement de l’Unité Nationale.

Il rappelle cependant que la dignité des victimes reste le centre de ses préoccupations qui ne se ne négocie pas.

Nouakchott, le 26 Février 2009

Pour le Bureau Exécutif
LO Souleymane
Le Président REVE 89
Jeudi 26 Février 2009 - 20:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par XMANDIALLO le 02/03/2009 00:32
Tenez bon, le passif humanitaire c'est la clef de l'unité nationale. nous n'oublierons jamais et nous ne pardonnerons jamais .

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543