Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Rabat souhaite un retour à la normale en Mauritanie « dans les délais appropriés »

Le Maroc a réitéré samedi son « vif souhait » pour un retour à « l’ordre constitutionnel normal, dans les délais appropriés » en Mauritanie, à l’occasion d’une entrevue à Rabat entre le chef de la diplomatie chérifienne, Taib Fassi Fihri, et une délégation mauritanienne représentant « le Front National de Défense de la Démocratie ».


Rabat souhaite un retour à la normale en Mauritanie « dans les délais appropriés »
La partie marocaine a réitéré, à cette occasion, l’attachement du Royaume à « la consolidation des relations de bon voisinage, au renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays voisins et à la promotion des liens de fraternité sincère et de solidarité permanente entre les deux peuples frères », indique le ministère marocain des Affaires étrangères.

Rabat a réaffirmé également l’importance qu’il accorde à « la sécurité et à la quiétude de la Mauritanie sœur et sa contribution à la réalisation d’un Maghreb arabe intégré et stable », ajoute la même source.



Le Roi Mohammed VI du Maroc avait reçu, le 15 septembre dernier, un émissaire du général Mohamed Ould Abdelaziz, président du Haut Conseil d’Etat de Mauritanie, à qui il avait exprimé son souhait de voir la Mauritanie retourner à « une vie constitutionnelle normale » dans « des délais appropriés ».

Le souverain alaouite avait mis en exergue également « la profondeur des relations exceptionnelles qui unissent les deux peuples frères et l’intérêt constant que porte le Royaume à la stabilité de la Mauritanie voisine et à la quiétude et au progrès de son peuple ».

Un coup d’Etat a renversé le 6 août dernier le président « démocratiquement élu », Sidi Ould Cheick Abdallahi, rappelle-t-on.

Rabat aurait intervenu auprès du Haut Conseil d’Etat de Mauritanie pour obtenir la libération des « hommes du président déchu », notamment l’ancien Premier ministre Yahya Ahmed El Waghef et le ministre de l’Intérieur, Mohammed Ould R’zeizi.

Depuis 1984, date du putsch de l’ancien président, le colonel Mouawiya Ould Sidi Ahmed Taya, le Maroc a tenté de ne pas « s’immiscer » dans les péripéties de la vie politique mauritanienne tout en gardant « de bons rapports » avec les directions mises en place.

La Mauritanie, reconnue par le Maroc en 1969, s’est érigée en « voisin stratégique » et une porte vers l’Afrique subsaharienne surtout que les relations du Maroc avec l’Algérie, l’autre voisin de l’est, pâtissent depuis 1975 de l’appui apporté par Alger au front séparatiste du Polisario.

Outre le Maroc et le Polisario, Nouakchott prend part aux négociations de Manhasset (près de New York) sur le Sahara depuis juin 2007 en tant qu’observateur au même titre qu’Alger.











source : Agence de Presse Africaine
Samedi 4 Octobre 2008 - 23:01
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543