Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Règlement du passif humanitaire : Le Covire accusé de tromperie et de mensonge.

Dans cette déclaration, la Présidente indique qu’en tant que victimes et veuves, elles sont « au regret de constater que le Covire, sous la bénédiction du colonel Dia Adama nous a trompé en nous cachant la vérité et en profitant de notre vulnérabilité et de notre analphabétisme pour nous faire signer des documents qui semblent-ils nous font renoncer à toute réclamation et poursuite judiciaire contre les criminels ». Et d’ajouter que cela «relève de l’utopie et bafoue les principes élémentaires de respect de la dignité des personnes ».


Règlement du passif humanitaire : Le Covire accusé de tromperie et de mensonge.
Le règlement du passif humanitaire traine encore ses lourdes plaies, malgré les bonnes intentions affichées par les nouvelles autorités du pays, notamment après le coup d’Etat du 6 août 2008, qui a été suivi trés tôt par un train de mesures engagé visant à solder cet épineux dossier dont la prière de l’absent, les indemnisations des victimes…etc.

Aujourd’hui, après quelques mois d’attente, le Collectif des veuves rompt le silence pour mettre à découvert les dessous de ce qu’il qualifie de leurre et de mystification de la vérité par l’abus des ayant-droit. Dans une déclaration qu’elle motive par son souci de s’acquitter du devoir d’informer l’opinion sur ce qui s’est passé dans le dossier du passif humanitaire et les manœuvres prises par les autorités issues du coup d’Etat du 6 août 2008 pour son règlement définitif,

La Présidente du Collectif des Veuves Mme Houlèye Sall a énuméré certains constats et évoqué des éclaircissements en rapport à cette question qui accablent fortement le Covire et autres acteurs influents du dossier, comme le Colonel Dia Adama.

Dans cette déclaration, la Présidente indique qu’en tant que victimes et veuves, elles sont « au regret de constater que le Covire, sous la bénédiction du colonel Dia Adama nous a trompé en nous cachant la vérité et en profitant de notre vulnérabilité et de notre analphabétisme pour nous faire signer des documents qui semblent-ils nous font renoncer à toute réclamation et poursuite judiciaire contre les criminels ». Et d’ajouter que cela «relève de l’utopie et bafoue les principes élémentaires de respect de la dignité des personnes ».

Toujours dans cette déclaration, le Collectif des Veuves rappelle au Covire et à Dia Adama qu’il est au courant des sommes destinées aux victimes qui ont été détournées, des listes des victimes falsifiées auxquelles il est ajouté des personnes qui n’ont rien à avoir le passif humanitaire afin de les faire bénéficier des indemnités, l’ouverture d’un second siège, où l’on détourne les veuves de leur véritable mission de défense du droit et de la recherche de la justice, le soutien, d’une dissidence au sein du collectif pour semer la division et saper le moral du mouvement, la recherche et la collecte de fond auprès de certaines ambassades à Nouakchott, au nom du collectif des veuves, sans que l’organisation, ni sa direction ne soit au courant.

Le Collectif des veuves indique également que « le problème du passif humanitaire est un problème national qui concerne tout Mauritanien » et que « sa juste solution doit respecter la dignité des victimes et doit se faire dans l’équité et le droit ». Enfin, le Collectif rappelle qu’il est « est étranger à tous ces agissements qu’il condamne » et exige « qu’une enquête soit diligentée auprès de la commission chargée de la gestion du dossier pour plus de transparence » tout en, demandant aux différents collectifs des victimes : Veuves, rescapés ; Orphelins Crapocit, de rester vigilants face aux détracteurs de notre unités d’action ».

Pour rappel, les petites avancées enregistrées dans le règlement du dossier humanitaire et à mettre à l’actif de l’actuel régime politique ont concerné particulièrement celui les exécutions extra judiciaires et le paiement d’une indemnité aux ayant droits et familles des victimes des odieux événements de 89- 91 de 2000 000 UM pour les familles des officiers et de 1800 000 UM pour les sous officiers et soldats.

Mohamed Ould Mohamed Lemine
mdhademine@yahoo.fr

source : Le Rénovateur Quotidien
publié le 4 octobre 2009
Lundi 11 Avril 2011 - 11:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par hawa Demba DIA le 11/01/2011 16:05
SVP il trouver une autre photo. On ne veut pas de cette photo

2.Posté par gougno samba BA le 11/01/2011 17:29
SVP, Hawa a raison, nous ne vouolns pas de la photo de ce rapace. Ce voleur, detourneur d'aregent. Un lache, mechant officier. Eneleveer cette vilaine photo. Warkhass, wrkhass

3.Posté par I A K le 11/01/2011 21:18
LE TRAITRE OFFICIER DIA ADAMA ET LIEUTENANT SY ABOU DOIT ÉTRE TRADUIT EN JUSTICE.

4.Posté par Taarikh le 12/01/2011 00:14
je ne suis pas d'accord avec les précédents commentaires, DIA n'est pas un traitre, le traitre c'est Ould Abdel Aziz, qui avait promis monts et merveilles. A chaque fois que le système raciste ne veut régler un problème concernant les noirs, il met un noir, ça vaut dire, qu'il sabottera les opérations de celui là. Nous avons connu l'exemple de yall au Ministère de l'intérieur. Les négros dans les gouvernements ont les mains liés, ils subissent la même injustice que nous à l'extérieur, nous ne pouvons pas les condamner sans comprendre comment ils travaillent avec ces rapaces autour qui les surveillent à la loupe. Ce son t des otages du système. C'est facile de critiquer quand on vit à l'extérieur, il faut être sur le terrain pour les comprendre.
Abdel Aziz est un vrai traitre, les arabes lui ont fait un lavage de cerveau, il va vendre la mauritanie et nous avec à Khadafi et les Saoudiens. Abdel Aziz n'est pas un patriote, il veut se remplir les poches avant un autre coup d'état qui fait partie de la culture maure. Il faudrait nous unir sinon, nous serons tous des traitres ou les lèches bottes des maures.

5.Posté par Jambere le 12/01/2011 01:22
Taarikh il faut être d'accord, Dia est vilain quand même.

6.Posté par djiby diallo le 12/01/2011 02:17
voila encore des temoignages sur la gestion du passif humanitaire.C EST UNE HONTE POUR CES BOURREAUX, s enrichir par le sang des morts.JE NE PEUX PAS TROUVER UN UN QUALIFICATIF POUR CES INDIVIDUS.MR SIDIBE REPONDEZ A CES NOUVELLES ACCUSATIONS.C EST GRAVE. J ATTENDS DES EXPLICATIONS

7.Posté par djiby diallo le 12/01/2011 02:26
TAARIKH IL FAUT SAVOIR QUE MAAOUYA AVAIT ORDONNE AU COLONEL HANE AMADOU BABALY MINISTRE DE L INTERIEUR EN 1986 D ARRETER LES AUTEURS DU MANIFESTE DU NEGRO MAURITANIEN -LECOLONEL HANE A REFUSE ET IL A ETE LIMOGE.IL EST PARTI AVEC TOUTE SA DIGNITE.

8.Posté par Bojel.sih le 12/01/2011 11:50
Est naïf celui qui croit que l’on peut résoudre la question nationale pendant le règne animal des militaire sans force au mois égale. Ina wona wonataa ko dinndol.C’est ‘’ficidile’’ autant pour moi difficile. Quand on confond entre servir sa nation et se remplir les poches, on ne peut être que serviteur des maîtres des lieux.

9.Posté par Taarikh le 12/01/2011 14:48
Djiby Diallo,vous avez raison d'une part mais démissionner ce n,'est pas facile etce n'est pasdonné à tout le monde. Nous avons connu 2 cas dans l'histoire de la Mauritanie, Daffa Bakary et Anne '(qui n'avait pas lechoix), la suite nous la connaissons.
Quand un père de famille qui a une charge qui dépasse ses revenues, des enfants qui fréquentent des écoles privées, des étudiants à l'extérieur, mères, soeurs, frères sans un emploi stable, excusez moi difficile de faire des choix honorables. Nous pouvons ne pas accepter leurs décisions mais nous pouvons les comprendre .

10.Posté par IG le 12/01/2011 17:54
Nous devons faire attention à certaines critiques inutiles et ne rimant à rien. Je pense que Mr DIA n'est pas celui qui a cautionné les tueries de 87, 90 et 91. Peut-être il a une part de responsabilité comme d'ailleurs plusieurs noirs. Nous devons trouver une issue à notre dispersion. Je pense que c la chose importante actuellement. Essayons d'être prudents. L'internet n'est pas fait pour que chacun critique l'autre sans le connaitre. Construisons-nous des idées nous permettant de triompher un jour.Il est grand temps de mettre à la corbeille des idées surannées. Notre mal est en nous. Si et seulement si nous étions unis DIEU nous viendrait en aide. C sûr et certain. Tout peuple dispersé sans raison valable est menacé de tous les mots qui gangrènent une société. Pourtant le maure n'est pas aux états-unis ni au canada ni en Europe. Ils ne sont pas majoritaires dans ces pays. Je me pose tjs la question pourquoi nous peinons à nous réunir autour d'un minimum? C sa la force des maures de Mauritanie. Cette question trouve sa réponse au tréfonds de nous. Que DIEU nous vient en aide amin

11.Posté par abdoulaye deh le 11/04/2011 17:01
Mais soyons naifs pour croire à Ould Abdel Aziz allait règler ce dossier dèslors que c'est à cause de vouloir le règler qu'il soit rébellé contre Sidi Ould Cheik Abdallahi.
Mais, sachant que rester au pouvoir est conditionnel au règlement de ce dossier pour les occidentaux, il ne pouvait que faire semblant de vouloir le règler et de ce fait, il a cherché un Nègre de service qui détruit ses parents au profit de poste ou promotion, pour faire le semblant qu'il a fait pour leurrer les naifs que nous sommes.
Et d'ailleurs si Ould Abdel Aziz était franc, pouquoi, il ne le nomme pas officiellement et lui dire de travailler avec tous les concernés de ce problème?
Mais qu'il ne le soit pas, il n'a fait qu'avec l'abus que l'on sait et et a réfusé de travailler avec les ONGS de droit de l'homme, moins de faire avec la transparence, en plaçant l'homme taillé sur mesure à son service au lieu de servir les victimes.
Ce qui revient à dire que lui, il veut que couvrir les tortionnaires jusqu'à leur mort, sans jugement, ce qui n'est pas bon pour lui et pour la Mauritanie sauf que lui aussi peut être, il a sa part de responsabilité.
Toi Colonnel Dia, tu es allé jusqu'à ménacer un (e) militant (e) de droit de l'homme , en la sommant de se déméler de cette affaire du passif humanitaire parce qu'il ou elle entrave votre plan, étant plus écouté (e) que vous. Donc tu dois te repantir ou tu finiras très mal si tu continues de jouer ce jeu dont tu n'as pas honte si tu te rappelles de ce que les gens du fleuve qui t'avaient écouté jusqu'à tes pleures de crocodile, t'avaient recommandé et que tu as accepté de transmettre en transparence!

12.Posté par ousd le 11/04/2011 18:27
Vous avezdit tout e sortes decritique a notre si cher djambour
sachez q dia n' est rien ds cette affaires slt il a ete" mis dans la gueule du loup
nous tous ns savons q cette question du passif n' est facile a regler car ce sont ces memes officiers qui a avait perpetre cette purge au sain de cette fameuse armée
donc raison pour quelle ce dia n' est qu'un valet du bos
laissons le gros bonnets des algeriens c'est appellation des habitants des son village

13.Posté par abdoulaye djibril deh le 12/04/2011 09:49
Pourquoi il ne procède pas comme les mauritaniens en présence de la communaauté internationale, se sont convenus?
A savoir que lors des journées de concertation en 2007, tous les mauritaniens, sous l'autorité de Sidi Ould Cheik Abdallahi, avaient convenu après un débat houleux, à une création d'une commission indépendante d'enquête que Sidi allait mettre sous peu en place mais que le Coup ait stoppé net, parce que Ould Abdel Aziz ne voulait pas ce règlement en transparence sans la manière que l'on sait.
Du fait que peut être, il fait parti de près ou de loing de ces tortionnaires ou qu'il veuille les protèger dont je ne sais pas pour quel but.

14.Posté par abdoulaye djibril deh le 12/04/2011 10:03
Par ailleurs, on me repète toujours que ce dossier n'est pas facile à règler!
Mais bien que oui, il n'est pas facil alors dans ce cas, pourquoi accepter de collaborer sans la participation de tous les concernés comme s'étaient convenus lors des journées de concertation?
Mais quand sait que l'on ne peut arriver à une solution ou que quand on s'y met, on a le risque de faire un manquement, il faut démissionner pour se faire honneur au moins à l'égard de son milieu.
Mais quand on me dit que ce n'est pas facile alors que d'avance, il le savait sans réfuser ni faire appel à la transparence, je ne peux que dire, c'est prémedité donc.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542