Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Six centrales syndicales appuient la décision de l'UA et déplorent l’interdiction de la Manifestation du FND


Six centrales syndicales appuient la décision de l'UA et déplorent l’interdiction de la Manifestation du FND
Les six centrales syndicales opposées au coup d’Etat du 6 août dernier ont rendu publique deux déclarations conjointes relative à la conjoncture actuelle que traverse le pays.



Dans ces deux déclarations , ces centrales ont exprimé leur appui pour la décision de l’UA relative à l’ultimatum du 6 octobre pour un retour à la légitimité en Mauritanie.

Ces mêmes organisations syndicales ont déploré la déclaration du premier gouvernement du HCE à travers RFI menaçant d’interdire les manifestations, qualifiant cet acte de confiscation des libertés publiques qui ne saurait les dissuader de continuer à réclamer la libération du Président de la République démocratiquement élu Sidi Ould Cheikh Abdellahi, ainsi que son premier ministre et leur rétablissement dans leur fonctions légitimes.

Les centrales signataires des deux déclarations sont les suivantes:

l'Union des travailleurs de Mauritanie
la Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie
la Confédération Nationale des Travailleurs de Mauritanie
l'Union Nationale des Travailleurs de Mauritanie
la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie
l'Union des Syndicats Indépendants de la Mauritanie



__________
Source: ANI
(M) avomm
Lundi 6 Octobre 2008 - 19:20
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542