Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Sommet arabe de Doha.

Réaction de Birame Ould Dah au sujet de la décision des dirigeants arabes de soutenir Oumar El Béchir : «Je ne suis pas surpris de leur décision car ils sont tous issus de pouvoirs dictatoriaux ! ».


Sommet arabe de Doha.
Malgré le soutien des dirigeants arabes apporté à Oumar El Béchir accusé de crime de guerre et de crime contre l’humanité par la Cour Pénale Internationale, Birame Ould Dah continue à croire que le Président soudanais répondra un jour de ses actes.

Il va même jusqu’à prédire la "chute du régime soudanais" incarné par Oumar El Béchir qu’il considère comme étant un "sanguinaire" qu’on peut loger à la même enseigne que Mouammar El Khadafi, Bachar Al-Assad…

Le Rénovateur Quotidien : Les dirigeants arabes, lors du sommet de Doha qui s’est achevé, ce 30 mars 2009, ont déclaré leur soutien inconditionnel à Oumar El Béchir et rejeté le mandat d’arrêt émis contre lui. Que pensez-vous de cette attitude des dirigeants arabes ?

Birame Ould Dah : L’attitude des dirigeants arabes par rapport au mandat que la Cour Pénale Internationale (CPI) a émis contre le dictateur sanguinaire, Oumar El Béchir, recoupe avec leur idéologie. Tous ces dirigeants arabes qui le soutiennent sont tous issus de pouvoirs familiaux, dictatoriaux et réfractaires à toute idée des droits de l’Homme, aux droits les plus élémentaires de la personne humaine.

De manière générale, les dirigeants arabes perçoivent les droits de l’Homme comme faisant partie des séquences et des facettes de la lutte civilisationnelle qu’ils se livrent avec le monde judéo-chrétien occidental. Ils considèrent les droits de l’Homme comme un cheval de Troie qui peut renverser leurs sociétés et leurs régimes au profit d’une domination et d’un envahissement culturel, civilisationnel et politique de l’Occident.

De toute façon, il n’y a rien à espérer de ces régimes. Je vois que la solidarité qu’ils se témoignent les uns des autres est une solidarité identitaire et culturelle. Pour les arabes, on doit défendre l’arabe.

Même ici, en Mauritanie, où il y a eu beaucoup de gens victimes de graves violations des droits de l’Homme -esclavage, passif humanitaire-, les commanditaires de ces crimes et leurs exécutants sont défendus : ils sont intouchables et l’impunité est de mise ! Tous ces régimes qui défendent Oumar El Béchir sont des régimes qui ont commis aussi des crimes. Ils pensent qu’ils doivent bénéficier de l’impunité totale dans le cadre d’une solidarité ethnique et culturelle.

Le Rénovateur Quotidien : La décision donc des dirigeants arabes ne vous a point surpris ?

Birame Ould Dah : Non, je ne suis pas du tout surpris de leur décision. C’est la meilleure décision qu’ils pouvaient prendre ! Les mouvements des droits de l’Homme et les mouvements de solidarité avec la CPI dans le monde arabe doivent réagir, s’organiser et lutter parce qu’il y a beaucoup de désinformations qu’on tient à l’endroit de la CPI.

Certains disent que celle-ci est une institution dirigée et manipulée par les américains et les israéliens. C’est faux ! Au contraire, la CPI est une institution issue de la lutte des militants des défenseurs des droits de l’Homme dans le monde. C’est eux qui ont donné naissance aux statuts de Rome qui fondent la CPI.

D’ailleurs, beaucoup de pays n’ont pas accepté d’adhérer à la CPI. Parmi, ces pays qui s’opposent farouchement à la CPI, on peut citer les Etats-Unis et Israël qui n’ont pas ratifié les statuts de Rome. De manière très bête et mensongère, les gens disent que la CPI est dirigée par les américains et les israéliens.

Je voudrais éclaircir ici un point essentiel. Dans le cadre du Soudan, il faut que les choses soient claires. Lorsque le génocide du Darfour a atteint son paroxysme, Luisa Arbour, présidente de la commission du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies, a envoyé un groupe de travail composé de 5 spécialistes, choisis sur des bases transparentes, chargés de faire un rapport sur ce qui s’est passé au Darfour.

Bien sûr que c’est en coordination avec l’Etat soudanais qui a accepté de collaborer avec ce groupe de travail qui a, à son tour, remis ce rapport à Luisa Arbour. Cette dernière a envoyé le rapport au Conseil de sécurité des Nations Unies qui a saisi la CPI.

Le Rénovateur Quotidien : Estimez-vous, à la suite de ce rapport remis à Luisa Arbour que les faits incriminés au Président soudanais, Oumar El Béchir, sont fondés ?

Birame Ould Dah : Bien sûr que ce sont des faits fondés ! Il y a des centaines de milliers de personnes qui ont été tuées au Darfour par l’armée soudanise et les milices armées manipulées par l’Etat soudanais.

C’est un génocide à caractère ethnique parce que les gens qui sont visés, ce sont les "Awadis" et les "Aghawas" qui ne sont pas arabes. On les a éliminés pour mettre à leur place des tribus arabes qu’on amène du Tchad et d’ailleurs. C’est des centaines de milliers de personnes qui ont été persécutés.

Le Soudan pouvait ne pas accepter le principe de l’enquête du groupe de travail. Et, quand un pays accepte de collaborer, il doit assumer. La CPI est une institution indépendante. Certains disent même qu’elle est contre les musulmans. En Bosnie, les musulmans ont été massacrés par les chrétiens orthodoxes et la CPI les a jugés. Ce n’est pas un tribunal de chrétiens contre les musulmans. Les gens qui se sont attaqués aux musulmans ont été jugés.

Le Rénovateur Quotidien : Au sujet du mandat d’arrêt émis contre Oumar El Béchir, tous les pays ne sont pas sur la même longueur d’ondes. De grandes puissances comme la Chine et la Russie ne sont pas favorables à l’arrestation du président soudanais. A votre avis, y’a-t-il de fortes forces pour que la CPI puisse juger Oumar El Béchir ?

Birame Ould Dah : Je suis sûr et certain que le Président soudanais, Oumar El Béchir, ira devant la Cour Pénale Internationale parce que c’est la tendance générale dans le monde que les droits de l’Homme vont crescendo.

Je sais qu’à partir de l’intérieur de l’Etat soudanais et des institutions soudanaises, il y aura un enclenchement d’un processus d’évolution qui va aboutir à la chute du régime soudanais et à la livraison de Oumar El Béchir pour répondre de ses crimes.

C’est valable aussi pour les gens qui se cachent derrière les systèmes de l’impunité comme ici en Mauritanie où des gens ont commis des crimes comme l’esclavage, des discriminations contre les noirs toujours victimes de racisme. Tous les arabes -Mouammar Khadafi, Bachar Al-Assad- qui soutiennent Oumar El Béchir, un jour ou l’autre, paieront de leurs crimes.

Propos recueillis par Babacar Baye Ndiaye


Source: lerenovateurquotidien

Mercredi 1 Avril 2009 - 19:42
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542