Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Tous unis contre l'infiltration de CR


Tous unis contre l'infiltration de CR
Camarades, vous savez tous qu'on a milité toutes ces années avec des compatriotes plus précisément ceux de conscience et résistance, qui étaient parmi nous ,traités en fréres compagnons de lutte , mais malheureusement, ils ont fini dans les mains du pouvoir en leur donnant tous nos modes opératoires moyennant la nomination de quelques uns d'entre eux à la tête de l'etat, et d'autres toujours aux affaires pour nous diviser.Si nous devons nous inspirer de cette expérience, il ne faudra plus jamais traiter avec conscience et résistance qui veut revenir aux renseignements au profit de la junte en déclarant son retour à la clandestinité, qui n'est plus un secret pour personne.On en veut plus. Si Conscience et résistance vient vous voir mes amis des Flam, dites leur d'aller voir ailleurs c'est uniquement pour mieux servir la junte, c'est juste astucieux alors que le général avait payé leur mariage à Ouad Naga et organiser leur retour triomphal au pays pour des récompenses méritées et d'autres transactions que nous révelerons.Autre information de taille, c'est le recensement des Mauritaniens de l'étranger, rien de vrai dans tout cela. Sans que tout cela ne soit inscrit dans la constitution , nous n'avons aucune garantie " ko dogdu dow hubeere" ne nous trompons pas.Au déla de la querelle intercommunautaire ,sans intêret camarades ,c'est à dire entre Balas et Ibrahima, voyons les vrais sujets ou le général veut nous amener.Surtout prenez à coeur cette affaire de conscience et résistance, c'est vraiment du n'importe quoi. On va , on revient, on mange un peu, HUM... c'est bon mais attendons un peu etc.....zig zag, zig zag alors jusqu'à quand .Ko naafiqagal tan.

Melle Dieng
Lundi 2 Février 2009 - 08:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djibril BA le 02/02/2009 13:27
Un peuple en désarrois voit des ennemis partout sauf en son propre sein.
Nos ennemis principaux sont :
- notre absence de projet commun donc d’unité,
- les méfaits de la diabolisation,
- Le sectarisme qui est un engrais pour le précédent méfait,
- L’absence de notion et d’organisation de la communauté élargie (noire) pour moi.
Assez de se polariser sur le maure blanc, arrêtons un instant et revenons à nous.
Au départ il était une communauté de destin vouée à établir et assumer le rôle de trait d’union entre l’Afrique blanche et l’Afrique noire. Le maure blanc est arabe il s’est battu haut et fort pour son intégration dans la communauté de l’Afrique blanche son appartenance à cette communauté est irréfutable, gagnée à la sueur de son front tant mieux.
Et nous ? Quel est nôtre bilan ?
Avez-vous vu une manifestation massive entraînant une majorité de noirs pour la revendication à la réintégration de la Mauritanie à l’espace CDEAO comparable aux manifestations pour la cause palestinienne pour laquelle j’ai beaucoup de respect ? heum !
Avez-vous vu une manifestation massive entraînant une majorité de noirs à l’encontre des procès iniques, des déportations massives, des exécutions sommaires ? NON.
Alors que reprochons nous aux autres ?
Il est grand temps qu’on se ressaisisse. Nôtre salut dépend tout d’abord de notre volonté de notre objectif clair et de notre capacité à nous organiser en fonction des contextes et des conjonctures.
Qui sait aujourd’hui combien de noirs, sommes nous en Mauritanie ?
Savez vous combien de « citoyens » ont eu accès aux œuvres :
- j’étais à Oualata le racisme d’état en Mauritanie,
- Noir et Beydanes Mauritaniens l’école, creuset de la nation ?
Nous sommes nous, vous êtes vous structurés pour leur divulgations ?
Ce ne sont pas les causes justes, ce ne sont pas les preuves irréfutables qui manquent à la communauté noire.
REVENONS A NOUS, RESSAISISSONS NOUS, ORGANISONS NOUS MIEUX.
SACHONS MIEUX COMMUNIQUER, DECLOISONONS NOUS.
Melle Dieng, Un système est une entité composée des différents organes interconnectés entre eux et, destiné à réaliser un objectif ce que tu dénonces fait partie depuis la nuit des temps de n’importe quels système bien pensé bien organisé. Tu as raison de dire vigilance.

Djibril BA

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542