Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Trafic d'êtres humains: l'Afrique montrée du doigt par Washington


Tous les pays inscrits sur cette liste risquent des sanctions, et notamment la suppression de l'aide américaine non humanitaire. (Mauritanie ...)


Trafic d'êtres humains: l'Afrique montrée du doigt par Washington
Les Etats-Unis ont montré l'Afrique du doigt en ajoutant six pays de ce continent à une liste de 17 pays où rien n'est fait, selon Washington, pour lutter contre le trafic d'êtres humains.

Dans son rapport annuel sur le trafic d'êtres humains, le département d'Etat américain a ajouté sept pays, dont six situés en Afrique subsaharienne, sur leur liste noire 2009: l'Erythrée, la Malaisie, la Mauritanie, le Niger, le Swaziland, le Tchad et le Zimbabwe.

Ils rejoignent ainsi un septième pays africain, le Soudan, ainsi que l'Arabie Saoudite, la Birmanie, la Corée du Nord, Cuba, les îles Fidji, l'Iran, le Koweït, la Papouasie-Nouvelle Guinée et la Syrie, selon ce rapport sur les ravages du trafic humain réalisé entre avril 2008 et mars 2009 dans 173 pays.

Tous les pays inscrits sur cette liste risquent des sanctions, et notamment la suppression de l'aide américaine non humanitaire.

Quatre pays en ont été retirés, Oman et le Qatar, deux alliés des Etats-Unis dans le Golfe, mais aussi l'Algérie et la Moldavie.

La crise financière globale qui fait craindre une hausse massive du chômage dans le monde entier risque de provoquer un pic du trafic d'êtres humains, prévient le rapport.


Source: AFP
Mardi 16 Juin 2009 - 20:44
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542