Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

USA: le fils de Charles Taylor condamné à 97 ans de prison


USA: le fils de Charles Taylor condamné à 97 ans de prison
MIAMI (AFP) — "Chuckie" Taylor, fils de l'ex-dictateur du Liberia Charles Taylor, a été condamné vendredi par une cour fédérale de Miami (Floride, sud-est) à 97 ans de prison pour tortures et assassinats dans ce pays d'Afrique de l'Ouest.

La juge Cecilia Altonaga a estimé que rien ne justifiait une peine réduite, comme le réclamait la défense, estimant que "1.164 mois de prison (97 ans) est une peine appropriée" pour des crimes "comme la torture, condamnée par tous".

"Il est difficile d'imaginer rien de plus grave contre la dignité et la vie des êtres humains", a ajouté la juge. Elle n'a pas suivi les requêtes de la défense, qui considérait qu'une peine de 20 ans serait adaptée compte-tenu du jeune âge de "Chuckie", 22 ans, quand il avait commencé à travailler pour son père en période de guerre civile.

Il était à la tête des services antiterroristes lorsque son père dirigeait le Liberia de 1997 à 2003.

Charles Taylor Junior, âgé de 31 ans, né aux Etats-Unis et possédant la nationalité américaine, avait été reconnu coupable de complot d'assassinat et de tortures, entre avril 1999 et juillet 2003.

C'est la première fois que les Etats-Unis utilisent une loi fédérale votée en 1994 qui les autorise à juger les faits de tortures commis par des citoyens américains à l'étranger.

Menotté et vêtu d'une combinaison marron de prisonnier, Chuckie Taylor, la barbe longue et les deux bras tatoués a demandé pardon aux victimes. "Pardon à mes frères pour ce qui s'est passé pendant les 14 ans de guerre au Liberia (...) j'honorerai mes obligations quelle qu'elles soient", a-t-il dit, avant le prononcé de la peine.

Le dossier d'accusation décrit en détail plusieurs cas de tortures et de meurtres qu'il aurait dirigés ou ordonnés entre avril 1999 et juillet 2003. Y figurent notamment le cas d'une victime placée nue dans une fosse et recouverte de fourmis à la piqûre particulièrement douloureuse ou encore des tortures au moyen de chocs électriques, d'eau bouillante ou d'un fer à repasser.

Il était également accusé d'avoir abattu sommairement des personnes arrêtées à un barrage routier, d'en avoir poignardé d'autres avec une baïonnette ou encore d'avoir brûlé vives ses victimes.

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) juge actuellement Charles Taylor père pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité pendant la guerre civile qui a déchiré ce pays de 1991 à 2001, faisant 120.000 morts. Le procès a été délocalisé à La Haye pour des raisons de sécurité.



Auteur: AFP
seneweb.com
Samedi 10 Janvier 2009 - 14:25
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par diallo le 11/01/2009 14:20
Tout se paye dans la vie, un jour TAYA , ELY et ses compagnons payeront le mal qu'ils ont au peuple Mauritanien, la haine , le racisme, l'anarchie totale.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542