Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Un ex-gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie écroué


Un ex-gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie écroué
Nouakchott, Mauritanie (PANA) - L'ancien gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), Sid'El Moctar Ould Nagi, a été placé en détention préventive pour détournement jeudi par un juge d'instruction du tribunal de Nouakchott, a-t-on appris de source judiciaires.

Il est notamment reproché à M. Ould Nagi, qui fut également ministre et ambassadeur, "la volatilisation sans traces ni justificatifs" avec destruction de pièces comptables" d'un montant de 12 milliards d'ouguiya, soit environ 45 millions de dollars US.

Selon la presse locale, les faits remonteraient aux années 2001-2002, sous le régime de l'ex-président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya.

Au cours de l'enquête préliminaire relative à cette affaire, plusieurs banquiers faisant partie des plus grandes fortunes de la Mauritanie ont été entendus à titre de témoins.


Nouakchott - 19/11/2009

Jeudi 19 Novembre 2009 - 23:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541