Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Urgent: Des violentes échauffourées à la place des Blocs manivelles


Urgent: Des violentes échauffourées à la place des Blocs manivelles
Des violentes échauffourées se poursuivent à ce moment entre la police anti-émeute et des manifestants des forces démocratiques que représentent le Fndd, le RFD, l'APP et le parti islamiste Tawassoul.

Ces violentes échauffourées qui ont commencé peu après la pause observée à Dakar par les participants à la réunion du Groupe de contact international sur la Mauritanie ; se sont déroulées dans l'espace public où il y avaient les blocs manivelles, non loin de l'immeuble Afarco au centre de la Capitale, a constaté le reporter de Points Chauds qui n'était pas trop loin du point de départ de la manifestation.

La police a très vite réprimé sauvagement les manifestants par des grenades lacrymogènes tout en brandissant une matraque d'une main et un bouclier de l'autre.

Sur place, on évoque plusieurs arrestations au sein des militants du RFD. Quels cas de blessures ont été observés dont un militant grièvement blessé fut transporté aux urgences médicales.


Source: points chauds
Jeudi 28 Mai 2009 - 21:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542