Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Violence en Guinée: Alioune Tine de la Raddho appelle à la saisine de la CPI


Violence en Guinée: Alioune Tine de la Raddho appelle à la saisine de la CPI
Dakar, Seneweb.com - Face à l'aveu d'impuissance du chef de la junte, Dadis Camara, affirmant «ne pas contrôler l'armée Guinéenne», Alioune Tine, président de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l'Homme, d'appeler le conseil de sécurité des Nations-Unies à saisir la cour Pénale internationale , seule juridiction en mesure d'enquêter et de juger les crimes contre l'humanité commis en Guinée Conakry de façon récurrente face à des autorités et à des institutions judiciaires défaillantes».

En effet, la récente répression sanglante de l'armée guinéenne sur les civils fait penser au président de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l'Homme(RADDHO), que«la Guinée est un dangereux volcan(...),son éruption n'épargnera aucun des pays limitrophes et va créer une crise sans précédente de la CEDEAO»indique-t-il.

Ainsi, soutient Alioune Tine, «Aujourd’hui, la Guinée n’a pas d'État, n’a pas d’administration encore moins une justice capable de juger les éléments de l’armée qui se sentent tous puissants, qui prennent en otage tout le peuple guinéen et qui depuis 2007 commettent des crimes contre l’humanité devant lesquels les autorités et les institutions judiciaires sont totalement impuissantes».

Fort de ce constat, la Raddho lance un «appelle au conseil de sécurité des nations-Unies à prendre toutes ses responsabilités par l'envoi d'une mission humanitaire d'urgence en Guinée Conakry pour éviter une catastrophe humanitaire face à la défaillance totale de l'armée , incapable d'assurer la sécurité des populations plusieurs fois martyrs d'une armée qui les prend en otage.»

Auteur: Maty DIAGNE
Seneweb.com

Jeudi 1 Octobre 2009 - 23:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542