Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Vive tension entre pouvoir et forces anti-putsch à Nouakchott.


Vive tension entre pouvoir et forces anti-putsch à Nouakchott.
La tension est montée entre le pouvoir issu du coup d’Etat du 6 août 2008 et les forces politiques anti-putsch, au lendemain de plusieurs manifestations simultanées organisées jeudi à différents endroits de Nouakchott et violemment réprimées par la Police anti-émeute.

Les manifestants, des jeunes dans leur écrasante majorité, militants et sympathisants du Front national pour la défense de la démocratie (FNDD, favorable au président renversé Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi), et du Rassemblement des forces démocratiques (RFD, principale formation de l’opposition avant le putsch) dénonçaient l’agenda électoral "unilatéral" du pouvoir militaire prévoyant un scrutin présidentiel le 6 juin prochain.

En tête de ces marches se tenaient le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir et le chef de file institutionnel de l’opposition, Ahmed Ould Daddah. Parallèlement à ces affrontements de Nouakchott, rappelle-t-on, Dakar abrite depuis jeudi des pourparlers entre les protagonistes de la crise mauritanienne dans le cadre d’une médiation sénégalaise soutenue par l'Union africaine (UA) et le Groupe de contact international sur la Mauritanie (GCIM).

Jusque-là, le camp du général Mohamed Ould Abdel Aziz, chef de la junte qui a renversé le pouvoir de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi en août 2008 et candidat à la présidentielle du 6 juin prochain, s'oppose à tout report de cette échéance.


Source: CRIDEM
Vendredi 29 Mai 2009 - 18:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542