Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Vote des négro-mauritaniens : un message ?

En somme, leur souhait est que la justice soit réellement appliquée et que tous les mauritaniens se sentent égaux en droits et en devoirs. Que les tords subis par certaines franges soient réparés et que les richesses soient équitablement redistribuées.


Vote des négro-mauritaniens : un message ?
Le 18 Juillet dernier, les habitants de la zone Sud du pays, notamment ceux de la Vallée, ont voté majoritairement en faveur de Mohamed Ould Abdel Aziz qui a gagné dans tous les départements (Keur macène, Rosso, Boghé, Bababé, M’bagne, Kaédi, Monguel, Maghama, M’bout, Sélibabi et Ould yengé).

Le même élan s’est exprimé partout chez les électeurs originaires de cette contrée, à Nouakchott, à Nouadhibou, en France, aux USA, etc...

Il est évident que les suffrages de ces négro-mauritaniens ont très largement contribué à l’élection au 1° tour d’Ould Abdel Aziz qu’ils considèrent comme l’homme sur lequel se fondent tous les espoirs pour réconcilier les mauritaniens et établir une justice sociale synonyme d’une égalité des chances entre tous les citoyens ainsi que d’une répartition équitable des richesses.

Certes, le soutien de ces populations à Ould Abdel Aziz est un acte de reconnaissance pour le courage qu’il a eu d’entamer concrètement le règlement du passif humanitaire. Mais, il résulte surtout du fait qu’il représente à leurs yeux celui qui est en mesure de finaliser ce processus de réconciliation nationale et de bannir les pratiques discriminatoires à l’origine des problèmes de cohabitation entre les composantes de notre société.

Les négro-mauritaniens ont bon espoir qu’Ould Abdel Aziz n’épargnera aucun effort pour mettre fin aux injustices, au favoritisme et mesures népotiques érigés en règles ces dernières années et qui ont permis l’exclusion et la marginalisation de nombreux citoyens sur la base de considérations raciales ou tribales.

En toute logique, voilà ce qu’ils attendent du Président Mohamed Ould Abdel Aziz :

- qu’il finalise le règlement du passif humanitaire dans le cadre d’une démarche pragmatique, consensuelle et convenable.

- qu’il initie des mesures de réhabilitation des fonctionnaires rentrés au pays dans le cadre du retour des refugiés et des ex-militaires victimes des années de plomb (1987 -1991).

- qu’il instaure l’équité et la transparence dans les recrutements de diplômés et de personnels des forces armées et de sécurité, dans l’octroi de facilités bancaires ou d’investissement, dans l’attribution des licences de pêche ou d’autorisation de création d’entreprise, dans les nominations aux emplois civils et militaires…

- qu’il mette un terme à une politique insensée et inique de quotas qui réduit aujourd’hui la représentativité des négro-mauritaniens comme suit :

-04 ambassadeurs ou consuls sur 32 ;
-3 attachés militaires sur 14 ;
-1 wali sur 13 ;
-00 commandant de Région militaire sur 07 ;
-00 commandant de compagnie de gendarmerie sur 09 ;
-00 commandant de groupement de la garde sur 13 ;
-00 directeur régional de police sur 13 ;
-etc…


En somme, leur souhait est que la justice soit réellement appliquée et que tous les mauritaniens se sentent égaux en droits et en devoirs. Que les tords subis par certaines franges soient réparés et que les richesses soient équitablement redistribuées.

Mamadou Foutanké
Lundi 27 Juillet 2009 - 13:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 27/07/2009 13:39
Si les noirs ont voté pour Abdel Aziz, c'est par désespoir, ils ne savent plus à qui croire, surtout dans notre propre camp, quand le peuple noir soit témoin des anneries de nos politiciens qui s'insultent sur le net comme des chiffonniers , c'est tout à fait légitime qu'ils votent tous pour un candidat qu'ils ne connaissent pas bien mais qui leur a promis mont s et merveilles et ils se sentent en confiance avec lui. Ne vous méprenez pas notre communauté n'est pas bête, elle est fait un vote de sanction contre ses dirigeants qui ne sont plus capables de leur éclairer la situation et qui sont incapables de s'entendre sur quoi que ce soit pour à cause de leurs querelles personnelles pour cette communauté qui a toujours eu confiance en eux.
Personne ne peut confirmer qu'Aziz tiendra ses promesses, nous le souhaitons , et j'espère que nos dirigeants noirs vont tirer une leçon de cette expérience pour changer leur méthode de travailler . Les militants sont désemparés , nous ne savons plus qui croire, nos esprits sont plein de questions sans réponses, ,nous sommes choqués par l'attitude de certains, donc dorénavant nous prendrons nos propres décisions dont le danger dans nos rangs .
Que faire ? Moi je crois, nos mouvements politiques, nos partis politiques, nos organisations de droits de l'homme, nous devrons nous tendre la main , travailler ensemble en mettant de coté nos querelles personnelles qui nous font trop de tort , qui nous ont dispersé , seul en ce moment que nous pourrons avoir ce que nous recherchons, la justice, l'égalité des chances, etc.....et nous sommes pas des idiots, nous pourrons le faire si chacun s'y met.
Les camarades n'oublions pas nos souffrances, n'oublions pas nos familles tuées, déportées comme des animaux , sinon n'importe quel Président qui viendra fera pareil que son prédécesseur . Espérons seulement le nouveau président tiendra promesses, parce que en face de lui il n'ya pas une opposition forte et unie qui peut lui tenir tête, reconnaissons le .

2.Posté par Mahfoud Ould Sidi Aly le 27/07/2009 15:27

Il s'est imposé comme le seul Maitre en Mauritanie depuis la destitution de Taya.
Maintenant, il est élu démocratiquement par le peuple Mauritanien dés le 1er tour avec toute la clarté reconnue par tous les observateurs nationaux et internationaux.
Il avait fait beaucoup de promesses pendant sa longue campagne. Ses soutiens l'appellent le Président des Pauvres, Président pour la justice, et l'égalité entre les Mauritaniens.
Le Grand peuple Mauritanien martyrisé, appauvris, désorienté, marginalisé par les différents gouvernants est entrain de l'observer sur ses intentions réelles de tenir vraiment ce qu'il avait dit partout en Mauritanie, dans les médias nationaux, et ailleurs à l'étranger.
Nous ne demandons rien à part que la Mauritanie qui appartient à tous ces citoyens, reparte sur des bases justes, et égalitaires pour le bien de tous. Il est temps d'arrêter ce cinéma politique qui nous a trop coûter cher.
Il nous fallait un homme fort pour réaliser cette oeuvre.de " remettre le pays sur les rails, mettre les Remouz hors d'état de nuire etc.." : citations de Aziz reprises plusieurs fois dans les médias et durant ses meetings électorales partout en Mauritanie.
Les Moufcidines, les Prévaricateurs,les fossoyeurs de la république à la touche.
Alors qui peut arrêter Aziz de réaliser son Projet de reconstruire notre pays sur des bases
justes et égalitaires.
Nous serons certainement éclairés dés les premières mesures de l'élu à la magistrature
suprême, chef d'état, chef des forces armées nationales, garant de notre souveraineté sur toute l'étendue du territoire national

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542