Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Wade accrédite l’ambassadeur mauritanien nommé par la junte


Wade accrédite l’ambassadeur mauritanien nommé par la junte
La Télévision mauritanienne a diffusé la soirée du 25 avril la cérémonie de présentation des lettres de créances de M. Sidi Ould Didi, l’ambassadeur mauritanien désigné par la junte suite au coup d’Etat du 6 août. La cérémonie s’est déroulée en présence du président Abdoulaye Wade.

M. Wade avait dépêché à plusieurs reprises son ministre des affaires étrangères, faire, sans succès, le médiateur entre les protagonistes de la crise mauritanienne consécutive au putsch.

Le front anti-putsch mauritanien avait par la voix du président de l’assemblée nationale mauritanienne demandé au Sénégal de «clarifier sa position par rapport au coup d’Etat du 6 août» et deux (des 3) protagonistes de la crise (la coalition RFD/FNDD) avaient posé des conditions au dialogue prôné par la «médiation» sénégalaise sans recevoir de réponses, ni du Sénégal et encore moins, de la junte.

«Notre position est celle de l’Union africaine. Et, la position de l’Union Africaine, nous l’avons dit et redit, c’est de ne pas être favorable aux changements anticonstitutionnels » a déclaré le 6 avril à Nouakchott le ministre sénégalais des affaires étrangères Cheikh Tidjane Gadio.

«Le Sénégal -Dieu merci- qui n’a jamais connu de changements politiques anticonstitutionnels, ne peut qu’être en conformité avec la charte de l’Union africaine qui refuse ces changements anticonstitutionnels» avait déclaré -sans convaincre- le chef de la diplomatie sénégalais.


Tahalil







Lundi 27 Avril 2009 - 15:16
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543