Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Wade et Ping à Nouakchott pour une journée de médiation


Wade et Ping à Nouakchott pour une journée de médiation
Le président sénégalais Abdoulaye Wade et le président de la commission de l'Union africaine (UA) Jean Ping sont arrivés jeudi matin à Nouakchott pour une journée de médiation dans la crise politique mauritanienne, a constaté l'AFP.

MM. Wade et Ping étaient notamment accompagnés du ministre libyen chargé des affaires africaines, Ali Triki.

Le représentant spécial des Nations unies en Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, est également présent à Nouakchott, selon les médias d'Etat.

Neuf mois après le coup d'Etat militaire qui a renversé le président mauritanien élu, les médiateurs doivent rencontrer dans la journée les principaux protagonistes de la crise politique.

Des entretiens sont notamment prévus avec le président déchu Sidi Ould Cheikh Abdallahi ainsi qu'avec le général Mohamed Ould Abdel Aziz, meneur du putsch.

A leur arrivée au palais présidentiel, les médiateurs ont entamé une première réunion avec le "président intérimaire" Ba Mamadou dit Mbaré, a constaté l'AFP.

M. Mbaré est la tête de l'Etat depuis que le chef de la junte, M. Ould Abdel Aziz, a quitté l'armée et le pouvoir pour se porter candidat à la présidence.

Cette mission a lieu trois semaines avant la présidentielle anticipée du 6 juin, voulue par la junte et boycottée par l'opposition. Le général Ould Abdel Aziz est donné grand favori, face à trois hommes politiques qui n'avaient pas condamné le putsch.

Les anti-putsch ont multiplié les manifestations et sit-in ces derniers jours pour s'opposer à ce scrutin, une "mascarade aux résultats connus d'avance" selon eux.

En revanche, la majorité des parlementaires soutient le nouveau pouvoir et souhaite que cette élection ait lieu. M. Ould Abdel Aziz préside depuis la semaine dernière un nouveau parti qui compte 83 des 151 parlementaires.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidjane Gadio avait entamé début avril sa médiation en Mauritanie, avec l'accord de l'UA. Il avait alors rencontré à plusieurs reprises les représentants des deux camps.


Source: AFP
Jeudi 14 Mai 2009 - 14:56
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543