Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Washington annonce ses restrictions au visa pour le HCE en Mauritanie


Washington annonce ses restrictions au visa pour le HCE en Mauritanie
L’ambassadeur américain à Nouakchott, Mark Bouleware, a annoncé vendredi après-midi au cours d'une conférence de presse, "des restrictions sur les voyages aux Etats- Unis pour certains membres du Haut Conseil d’Etat (HCE)", junte au pouvoir depuis le 6 août dernier, ainsi que pour d’autres personnalités "qui soutiennent des actions compromettant le retour de la Mauritanie à l’ordre constitutionnel".

Justifiant cette décision, le diplomate américain a estimé que le peuple mauritanien "a droit à un régime démocratique, et de jouir de la sécurité et du développement".

M. Boulaware n’a pas décliné la liste des personnalités ciblées par les restrictions au visa, estimant qu’il s’agit d’une affaire individuelle entre l'administration américaine et chaque individu concerné.

"Ces restrictions au visa pourraient évoluer ultérieurement vers des sanctions financières", selon l’ambassadeur.

L'administration américaine exige le retour à la légalité constitutionnelle en Mauritanie depuis le coup de force du 06 août dernier par lequel la junte dirigée par le général Mohamed Ould Abdel Aziz a renversé le régime de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Réagissant à cette annonce, le ministre de la Communication, Mohamed Abderahmane Ould Moine, a exprimé le respect de la Mauritanie devant une décision "souveraine" et le désir des nouvelles autorités "de travailler avec les Etats-Unis, une grande puissance et un pays qui compte".

Il a cependant regretté "une appréciation erronée et très éloignée des réalités du terrain".




_________________
Source: PANA
(M) avomm
Samedi 18 Octobre 2008 - 00:13
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543