Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Investiture du président mauritanien : Ould Abdel Aziz prête serment devant la Ummah


Investiture du président mauritanien : Ould Abdel Aziz prête serment devant la Ummah
Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, vainqueur des élections du 18 juillet 2009 avec 52,58 % des voix, a été investi hier après midi devant plus de trente mille personnes au stade olympique de Nouakchott. Il devient ainsi le quatrième président de la République islamique de Mauritanie, le deuxième démocratiquement élu, après Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

(Correspondant permanent à Nouakchott) - Accueilli en grande pompe par une foule en liesse, le nouveau président de la République islamique de Mauritanie, a été reçu à son arrivée par le Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf. Pour saluer cette foule en délire, il s’est aussitôt dirigé vers les tribunes découvertes pour saluer ‘cette population pauvre’ qui l’a porté au pouvoir. La cérémonie d’investiture d’hier s’est déroulée en présence du président du Conseil de la Ummah algérienne, Abdelkader Bensaleh, du secrétaire d'Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, du secrétaire général adjoint de l'Organisation de la conférence islamique (Oci), Abdellah Ben Abderrahmane El Alemi. Aussi, les ambassadeurs Mohamed Saleh Nadhif, de l'Union africaine (Ua) auprès de l'Union européenne, et Semir Hosni, représentant de la Ligue des Etats arabes, l'ambassadrice Mouna Omar, représentante de la République arabe d'Egypte ont pris part à l’investiture du président Abdel Aziz. Cette cérémonie, qui consacre la victoire du candidat de l’Upr, a été releguée au second plan par les deux ténors de l’opposition, Ahmed Daddah Messoud Ould Belkheir. Ces derniers estiment qu’’il est inopportun de participer à cette cérémonie d’investiture’.
Dans un communiqué, les deux candidats malheureux à l’élection présidentielle du 18 juillet, martèlent que cette investiture ‘se passe dans un contexte marqué par l’opacité et par l’absence de confiance’. Ainsi, après plus de dix mois de crise politique, la Mauritanie espère voir enfin le bout du tunnel avec l’investiture de l’ex-général Ould Abdel Aziz. Ce dernier, notent des observateurs, a du pain sur la planche, car il devra redresser une économie qui est en berne, mais aussi bouter hors de la Mauritanie cette menace terroriste qui commence à prendre ses marques. Avec une population, estimée à moins de trois millions d’habitants, le président Ould Abdel aziz s’attellera à régler la déséquilibre moral qui existe entre les différentes communautés. Mais il s’emploiera surtout à réconcilier cette population divisée depuis les événements tragiques de 1989-91.

Mame Seydou DIOP
walfadjiri
Jeudi 6 Août 2009 - 15:01
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 06/08/2009 21:57
Ko WONI YESS DAADANI GUEETEE
Aziz à une lourde tâche et le peuple qui l'a élu ne lui fera pas de cadeau, il faudrait qu'il respecte ses engagements pendant sa campagne dont son élection au 1er tour. Les mauritaniens sont capables d'accepter ou de rejeter, le peuple n'est pas dupe.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 539