Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

« La révolution Azizienne » : l’œuvre de Ahmed Baba Miské


« La révolution Azizienne » : l’œuvre de Ahmed Baba Miské
C’est à l’hôtel Wissal que s’est tenue une conférence de presse du professeur Ahmed Baba Miské, en vue de promouvoir et de détailler son œuvre. Une toute première sur l’ex Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République Islamique de Mauritanie.

Selon Ahmed Baba, cette œuvre recèle non seulement une certaine forme de contribution à la politique d'Aziz, mais aussi une action pour changer une situation pacifique. « j’ai fait une découverte avec la politique d'Aziz, j’ai constaté que nous vivions dans une révolution sans idéologie, où il n’y a pas de force physique, où il manque de militants, le plan d'Aziz était direct et sans faille pour aboutir à une Mauritanie meilleure ».

L’œuvre d'Ahmed Baba Miské démontre combien le peuple fut impliqué avec volonté, dans le plan Azizien « c’était une action de tout un peuple (des quartiers pauvres précisément…), c’est le peuple mauritanien qui a conclu bien mieux la volonté de changer, l’espoir de voir une Mauritanie nouvelle dans toutes ses facettes ».

Et, poursuit-il, la majorité du peuple et même des élites mauritaniens ont soutenus l’action du président Mohamed ould Abdel Aziz dans son combat contre les milles et un défis. Et c’est grâce à cette confiance qu'il a su faire naitre en eux, que la réussite fut totale.

Ahmed baba Miské affirme que certaine situations mauvaises vont bien être corrigées et que cela se fera surtout avec le futur gouvernement qui sera mis en place. Son œuvre n’est tout autre que la phase deux (2) qui complète et renforce le parcours jusque là de Mohamed ould Abdel Aziz.
« La Révolution Azizienne » est un travail, un itinéraire, qui permet de comprendre le plan d’action qui a été posé pour arriver à une fin stable.

source : Houleye Kane pour Cridem
Mardi 4 Août 2009 - 20:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 04/08/2009 23:41
Voilà Baba Miské, dans tous les changements il est là comme un vautour, il ne croit en rien. Il fait parti de ceux qui ne veulent pas s'effacer en sachant très bien qu'ils ne servent plus la nation.

2.Posté par Chams eddine le 05/08/2009 02:01

Il vient encore de se réveiller de son long sommeil d'hibernation.
Chaque fois qu'un nouveau président est sur le point d'occuper la présidence, Ahmed Baba Miské se réveille brusquement comme un pompier, et expert de tout.
C'est lui qui a entrainé Sidi Ould Abdallah dans la mayonnaise à la farine bien cuite aux vents chauds de l'Harmattan, par la suite il s'est replié pour préparer une nouvelle cible.
Aujourd'hui, il cherche par tous les moyens à se rapprocher du cercle restreint d'Aziz avec son livre qu'il vient de dédier au Général en force devenu président.
Aprés Sidi, dans 6 à 12 mois, il ne manquera certainement pas de troubler contre vents et marais le trône royal du nouveau élu.
Il est temps de prendre la retraite, et libérer la place à la jeunesse .
Il a approché tous les présidents de Daddah à Sidi.
Ni Aziz ni le successeur de Aziz ne sera donc une exception dans la démocratie chez nous.
Moustapha, Hagalla c'est la démocratie?
La démocratie bien sur du vendre ou la danse du vendre comme je ne sais plus quoi dire denkou.

3.Posté par banel le 05/08/2009 10:26
cet homme est très dangereux, rappelez vous de l'article de feu saidou kane. c'est un progressiste internationaliste raciste, avec ahmed miské, miskiin mauritanie, danger au pan...

4.Posté par saviya le 29/10/2012 18:40
Ahmed baba miské; c'est un grand homme....

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 539