Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Les racines du terrorisme Salafiste en Mauritanie.


Les racines du terrorisme Salafiste en Mauritanie.
Ce ne serait certainement pas en s’invitant en intrus dans la croisade Texane de l'ex président US Bush belliqueusement et trivialement appelée «War on terror» ou «Global struggle against violent extremism» que l’on en viendrait à bout de l’hydre de l’extrémisme terroriste Salafiste visiblement bien implanté chez nous et l'attentat-suicide de samedi dernier, une grande première, l'aura bien établi.Et ce ne serait pas non plus en cherchant à se fourvoyer tout en se compromettant dans des initiatives du genre «Transsahara counter terrorism» que l'on éteindrait le foyer de la métastase extrêmiste terroriste.

En fait, les racines du mal extrémiste terroriste Salafiste puisent leur sève nourricière dans la misère et l’humiliation sociales invariablement perpétuées, reproduites et pérennisées par tous les régimes qui se seront succédés depuis trente ans.La jeunesse poussée à bout par le si peu de cas que l’on a toujours fait de son sort et de son avenir n’aura eu d’autres choix vraiment que de succomber à la tentation d’un au-delà meilleur, faute de pouvoir vivre ou supporter son présent désespérant et sans issue quasiment.Il ne serait alors que fort prévisible qu’elle donnât crédit aux sirènes du désespoir soit :celles du terrorisme aveugle Salafiste ou celles de la délinquance et autres déviances connexes.Comme de passé hier soir avec ce jeune qui s'est exploser pour rejoindre au plus vite le «paradis des 72 houris» tout en quittant enfin son enfer quotidien, lot de ses congénères restés bien vivants et vivotant d'expédients inqualifiables dans leur enfer ci bas, hélas. Pour sûr que ce kamikaze n'avait pas les moyens de se marier faute de travail et de revenus tout simplement!

La misère, l'injustice, le désespoir et les passe-droits sont les terreaux absolus et idéaux de tous les extrêmismes.Or, au vu de la gestion du pays ces trois viviers n’auront jamais fait défaut vraiment à nos tyranneaux successifs et même à la «démocrature» si chichement concédée par les militaires au régime élu de l'ex président Sidioca.Il irait de soi que nous inviterions bien le nouveau président élu Mohamed Ould Abdel Aziz à prêter plus d'attention aux jeunes autrement qu’en les enrôlant dans des marches factices de soutien pour leur faire scander dans le torride harmattan des slogans aussi vides et creux que leur estomac de chômeurs.Comme cela aura été le cas invariablement 30 ans durant de gabegie, d'arbitraire et de dictature étouffante et omniprésente.Il ne sera donc que grand temps pour enfin prendre à bras le corps le sort de notre jeunesse désoeuvrée et pour tout dire l'avenir de la Nation Mauritanienne toute entière!

Par conséquent, nous ne pécherions point par excès d'optimisme, oserions nous bien croire, en voyant le prochain gouvernement du nouveau régime s'attaquer en priorité au fragilisant chômage des jeunes qui aura fait d'eux des proies faciles et vulnérables livrées aux chants des alouettes des prosélytismes les plus divers, notamment ceux de l'extrêmisme terroriste Salafiste ou plus banalement encore ceux de la délinquance sous toutes ses formes.Et cela, d'autant plus que l'ex-candidat Mohamed Ould Abdel Aziz et désormais président aux commandes aura fait justement des deux thèmes du chômage et de la sécurité des pierres angulaires de son programme politique et économique.Il ne serait donc que dans l'ordre des choses et du prévisble que nous l'attendrions vivement sur ce terrain-ci en guise de premières mesures initiatiques de son contrat-programme contracté, entre autres, envers la jeunesse qui aura contribué pour bonne part à son élection.Il ne resterait donc plus qu'à souhaiter que cela ne tomberait pas dans les oreilles de sourds.Inchallah.

NB: Démocrature : Néologisme fort récent formé par les contractions accolées des 2 mots :démocratie et dictature.

Publié par Khalil Balla Gueye

Source: Khalil Balla Gueye
http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/
Lundi 10 Août 2009 - 04:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542