Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

OPERATION DE PARRAINAGE DES ENFANTS SCOLARISES DES CAMPS DE REFUGIES ET DEPORTES MAURITANIENS DE NDIOUM ET DE MERI

RAPPORT DE MISSION du 30 décembre 2004 au 1er janvier 2005 : Dakar, janvier 2005

1 Contexte

L’Association d’aides aux veuves et orphelins de militaires de Mauritanie (AVOMM) a envoyé la somme de quatre cent mille (400 000) francs cfa en décembre 2004 pour parrainer les enfants scolarisés des camps de réfugiés de Ndiom et de Meri au SénégaL. Cette noble action, fait suite à la mission qu’avait effectué le Président de la dite association Mr. Sarr Ousmane Abdoul courant 2004 au Sénégal.


OPERATION DE PARRAINAGE DES ENFANTS SCOLARISES DES CAMPS DE REFUGIES ET DEPORTES MAURITANIENS DE NDIOUM ET DE MERI
2. Mise en œuvre de l’opération et répartition des fonds

Le président de l’AVOMM a envoyé en fin décembre 2004 la somme caf destinée au parrainage des était accompagné par la liste des enfants bénéficiaires du camp de Ndioum dont 20 collégiens et 15 élèves de l’école élémentaire. Pour le camp de Méri, l’opération a touché 6 collégiens, 42 élèves de l’école primaire et l’enseignante de l’école Pulaar. La somme allouée à chaque élève parrainé a été remise au tuteur (père ou mère ou parent proche) présent dans les deux camps choisis par l’AVOMM devant une assemblée de témoins. La clé de répartition retenue était la suivante - pour Ndioum

3. Déroulement de l’opération sur le terrain

Dés la réception des fonds par Ibra Touré le 24/12/04, un comité de volontaires composé de Moustapha Touré, Mamadou Lamine Sakho, Bouna Diakité, Amadou Thiam et Samba Guissé a été mis en place pour suivre le bon déroulement de l’opération de parrainage. Après discussions, la mission de terrain a été fixée pour la fin décembre

C’est ainsi que Moustapha Touré a quitté Dakar le 30 décembre pour retrouver Samba Guissé à Méri. La séance de remise des fonds à Méri Bilwilé a eu lieu toute la matinée du 31 décembre 2004 en présence des élèves et de leurs parents ainsi du chef de camp et d’autres personnes. Chaque tuteur d’élève parrainé a décliné son identité, daté et signé pour attester de la réception de la somme allouée (cf. liste de Méri). En l’absence de l’enseignante de l’école Pulaar, son aide a été remise à Abdoul Hamadi Ba, chef de camp de Méri Bilwalé (cf attestation de reçu rédigée en Pulaar).

La même opération a été reconduite le lendemain 1er janvier 2005 au camp de Ndioum par Moustapha Touré et Amadou Thiam. A Ndioum aussi, la séance s’est déroulée à l’identique de Méri en présence d’une assemblée d’élèves de parents et du chef de camp. Elle s’est achevée en fin d’après midi et nos missionnaires sont rentrés sur Dakar le 2 janvier 2005. Selon les trois missionnaires les séances de remise des fonds se sont déroulées sans heurts et la mission a été couronnée de succès. Les élèves et leurs parents ainsi que les personnes qui se sont exprimées à cette occasion leur ont demandé de transmettre toute leur reconnaissance et leur gratitude à l’AVOMM et ses donateurs

4. Bilan comptable de l’opération



Répartition des factures Désignation Montant en Fcfa Justificatif
Ndioum :
- 20 élèves de collège à raison de 8 000 fcfa par élève
- 15 élèves de primaire à raison de 3 000 fcfa par élève = 160 000 fcfa
= 45 000 fcfa Pièce n°1
- Méri Bilwilé :
- 42 élèves de primaire à raison de 3 000 fcfa par élève
- 06 élèves de collège à raison de 8 000 fcfa par élève = 126 000 fcfa
= 48 000 fcf Pièce n°2
- Enseignante de l’école Pulaar de Méri = 26 000 fcfa Pièce n°3
- 1 appareil photo jetable = 10 000 fcfa Pièce n°4
- développement pellicule photos = 6 500 fcfa Pièce n°5
Total = 421 500 fcfa .

Les frais annexes (transports et restaurations) ont été finalement pris par les membres du comité de suivi de l’opération à Dakar et sur le terrain.

5 Remerciements

Les parents d’élèves, enseignants et populations des camps de réfugiés de Ndioum et de Méri Bilwilé tiennent à remercier l’Association d’aides aux veuves et orphelins de militaires de Mauritanie (AVOMM) et l’ensemble des donateurs pour cette opération de parrainage et de soutien incommensurable pour la scolarisation de leurs enfants.


Fait à Dakar, le 10/01/2005.
Le comité de suivi de l’opération.
Dimanche 23 Octobre 2005 - 19:33
Le comité de suivi de l’opération.
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Charle Katabe le 16/10/2017 14:58 (depuis mobile)
Commentaire * merci pour vos soutiens

Nouveau commentaire :