AVOMM-INFOS
Mercredi 16 Avril 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Déclaration de l’AVOMM


Déclaration de l’AVOMM
L’AVOMM se félicite des dernières mesures prises par le président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz de faire cartographier les lieux des sépultures de nos martyrs, il s’agit là d’un pas important vers la réconciliation nationale promise par le chef de l’Etat depuis son avènement.

Cependant, nos interrogations portent sur les voies et moyens que l’Etat compte mettre en œuvre pour le règlement effectif et intégral du passif humanitaire à savoir :

- Le devoir de Vérité est impératif pour tout processus de règlement du passif humanitaire. A cet effet l’AVOMM considère que seule une Commission Nationale Indépendante composée d’hommes et de femmes connus pour leur intégrité et leur compétence peut formuler des recommandations qui prennent en compte le droit des victimes étant entendu que l’Etat ne peut à la fois être juge et partie.

- Le devoir de Justice suppose que les responsables des crimes et abus soient identifiés, jugés et punis. Aussi nous nous devons de réaffirmer solennellement notre engagement à lutter contre l’impunité de criminels responsables de la mort de centaines de citoyens innocents.

- L’AVOMM demande la réhabilitation des victimes en donnant leurs noms à des rues et places dans les villes, l’interdiction de la torture sous toutes ses formes et l’abolition de la peine de mort. L’AVOMM souhaite que notre armée nationale et toutes les forces de sécurité (police et garde nationales…) puissent bénéficier à tous les niveaux d’un enseignement portant sur les valeurs des Droits Humains.

- Le devoir de réparation : l’état ne doit pas à lui seul fixer unilatéralement les indemnités à allouer aux victimes et ayant droits. Aussi les montants dont on parle dans la presse nous paressent dérisoires et insultants à la mémoire de nos martyrs.

- L’AVOMM plaide pour la mise en place d’une structure de coordination et de suivi regroupant l’ensemble des collectifs et organisations de victimes de l’intérieur et de l’extérieur du pays.

L’AVOMM tient à exprimer ses encouragements à son Excellence le Président de la République Mohamed ould Abdel Aziz afin qu’il s’engage résolument dans la voie du règlement définitif et intégral du passif humanitaire qui demeure le principal obstacle à la réconciliation nationale.


Fait à Paris le 9 juin 2011

Madame Rougui DIA
Présidente de l’AVOMM
Mercredi 29 Juin 2011 - 11:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Baabayel DIALLO le 12/06/2011 04:26
Je soutiens cette déclaration de l'Avomm. Belle entrée en la matière seydi Dia.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4