Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

GAACI MEN: Hiirde maanditaare 12ɓere Demmba NJaay NDillaan to Mantu-Laa-Jolii


GAACI MEN: Hiirde maanditaare 12ɓere Demmba NJaay NDillaan to Mantu-Laa-Jolii
Ñalnde Hiire-biir ɓennuɗo oo, 3 Yarkomaa, dille mawɗe ndillii to diŋiral Chaplin to wuro Mantu (Dept 78, Farayse). Hol mo yontanoo? Goɗɗo alaa so wonaa gooto e naalaŋkooɓe men ŋanaa, ngenndiyaŋke, cubiiɗo golloraade concal e ñeeñal mun ngam ɓemtude pulaagu e fuutaŋkaagal.

Won ko neɗɗo nanata e gaaci Demmba Njaay ko nanataa ñalnde kala: ko duƴƴo woŋngo jirwuɗo, dillinoowo sukaaɓe, laawa mawɓe! Ko fedde yontaaɓe Mantu hono SDL (Sehilaaɓe Daande Leñol) njuɓɓini hiirde ndee ngam lollinde duuɓe sappo e ɗiɗi darnde NJaayel e nafoore mum e leñol ngol.

Ko goonga hiirde ndee waɗi ko ñalnde teddungal Saydu Kan to wuro Pari, kono haɗaani yimɓe nngarii e keewal hay so saal oo heewaani haa ɓitti! Kaŋko Demmba NJaay NDillaan o fuɗɗorii hiirde ndee ko yettude tambiiɓe-mo gila hannde araani, wonɓe sabaabu oo jamma e wiyde makko, ɓeen ngoni sukaaɓa SDL e gardagol Maamuudu Aaw. "Mo yettaani sabaabu, yettaani Alla", Demmba wiyi renndo ngoo e dow kelle garɗe! O hollitii kadi kaŋko alaa ko o woni hay huunde so yanta oo daranooki, sawndii-mo ena pawi-mo ɗo o woni hannde ɗoo. O toriima nde Allah teddinta kala beltotooɗo e golle makko haa teeŋti e arɓe e hiirde ndee.
Caggal nde o jaari arnooɓe, gaaci ɗii nduƴƴi e tuŋngo Aamadu NJaac gorko mo Madiina NJaacɓe! Baawo Siisoko daasi karlaaɗi kooraa mum, bawɗi piyi, Demmba Njaay toƴƴi welnde mum, hiirde hurmii tigi ndeke! So Alla alaa e baaruuji makko lolluɗi ngal o memaani ngam weltinde kala gonnooɗo e diŋiral ngal. o yimii kadi ndaananeeɓe naalaŋkooɓe arɓe tambitaade mo: Maalik Paate Soh, ummii ko haa Briksel ngam addude ballal mum e hiirde ndee. E diɗɗal ngal o ardi, ena seedaa heen Muusaa Joŋ, Muusaa Wan, Ablaay Sih, musidɓe e fiyoniiɓe makko. Maalik jah mo Boolumbal, Iisaa Dikel Cubbu, Usmaan Gaŋnge fof ngarii tawtoreede hiirde ndee. kamɓe kala ɓe ŋabbii e diŋiral ngal ngam weltinde piɗtaali arnooɓe e wallude Demmba NJaay e darnde mum. Ena teskaa kadi tawtoreede hiirde ndee Usmaan Sarr, hooreejo fedde Avomm, fedde daraniinde ɓesnguuji waraaɓe to leydi Muritani.
Gooto e sahaaji ɓurɗi welde e hiirde ndee woni nde fedde SDL noddi Mamma Talla ɓurɗo anndireede Cuks, yoo ŋabbu e diŋiral ngal. Cuks Talla wonii mawɗo fedde ndee hakke duuɓi jeenay! Fedde ndee noddiri-mo ko yoɓde mo ñaamgolluuje makko e sirŋinaare nde o holli ngam yoo fedde ndee tabit. Kelle poɓɓaa haa haaɗi, Cuks fiilaa wutte moolanaaɗo! Maamuudu Aaw, gardiiɗo fedde ndee hannde, fiilaama wutte joɗɗo timmuɗo sabu darnde mum. Ɗum fof ko SDL ena hokka wune ɓee worɓe tiiɗniiɓe e golle mayre. Awluɓe tawtoraaɓe ɓee ngulli, kelle kadi toɓi e hiirde ndee.
Ko sahnga miniwii baar battano oo fiyaa haa weli. Yimɓe ɓee kaftii poɓɓani Demmba NJaay e wallidiiɓe mum, haŋkadi puɗɗii yaltude diŋiral ngal. Hiirde ndee, so Alla welii, jirwii, amaama, wullaama, foɓɓaama!

Kuɗol Ibraahiima Saar

http://www.pulaagu.com/index.php?option=com_content&task=view&id=564
Mercredi 7 Octobre 2009 - 23:37
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Taarikh le 08/10/2009 20:59
Il n y a pas que des Halpullars qui lisent les textes et tous les halpullars aussi ne lisent pas pullar. Apprenez à traduire vos textes en pullars pour faire partager avec tous les internautes. Merci

2.Posté par Webmestre le 08/10/2009 21:22
Bonjour Taarikh, l'idée est de présenter un texte que j'ai pris sur le site pulaagu.com.

Merci pour la remarque, consciente que tout le monde ne comprend pas pullar.

L'idée, encore une fois, était de partager.
Bonne fin de journée.
Webmestre

3.Posté par JAM le 09/10/2009 00:38
Njanngee demde leydi, Farayse wonaa ngal men.
Il faut apprendre les langues nationales, le français ne nous appartient pas.

4.Posté par Xmandiallo le 10/10/2009 01:07
C'est vrai , nous devrons apprendre nos langues nationales, mais nous travaillons toujours avec la langue française qui reste notre langue de communication entre les ethnies. Je suis d'accord avec taarikh, les auteurs des textes en pullar devraient traduire pour faire partager la lecture avec tout le monde. Nous adorons notre langue pullar et nous aimerions qu'elle soit développer dans tous les secteurs, mais nous ne sommes pas encore là.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543