Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR : « L’exclusion n’a pas d’issue » en Mauritanie


Samedi soir, le président de l’AJD/MR a passé au crible les enjeux de la situation politique en Mauritanie notamment en ce qui concerne la question de la cohabitation entre les différentes communautés du pays.

« L’exclusion n’a pas d’issue », a martelé Ibrahima Moctar Sarr, président de l’AJD/MR et ancien prisonnier de la prison de Oualata, à l’Est du pays, sous la dictature du président Maouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

M. Sarr, ancien député à l’Assemblée nationale mauritanienne, a fait cette déclaration lors d’une soirée d’hommage qui lui a été rendu par les jeunes militants de l’AJD/MR et des FPC, aux côtés de Samba Thiam, président des FPC, lui aussi, ex-bagnard de la prison de Oualata.

« Le combat est toujours là, il n’est pas terminé », a-t-il lancé aux jeunes militants des FPC et de l’AJD/MR.

« Notre combat d’aujourd’hui, c’est de rechercher dans toutes les communautés des gens qui sont convaincus que cette Mauritanie-là doit rester unie pour préparer l’avènement d’une Mauritanie démocratique, unitaire et égalitaire. Cette Mauritanie ne peut exister que par la reconnaissance de tout le monde », a encore affirmé le président de l’AJD/MR.

En Juillet, un regroupement d’hommes et de femmes apolitiques baptisé « Initiative Citoyenne », a initié un Prix de Reconnaissance pour magnifier le sens de l’engagement désintéressé, de l’abnégation et de la constance dans notre pays.

Cette reconnaissance est destinée à consacrer des hommes et femmes, de leur vivant, pour leur quête inlassable de l’unité nationale et une plus grande justice pour tous les enfants de la Mauritanie.

Ce samedi soir 14/9/20, les militants d’AJD/MR et des FPC fêtaient ces prix.

Par La rédaction de Cridem
Lundi 14 Septembre 2020 - 22:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555