Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

2OO8 ou l’année des grands anniversaires............


Affiche mai 68
Affiche mai 68

1948: la Nekba ou la grande spoliation de la terre d’un peuple…

1968: révolte générale de la jeunesse dans le monde. À Paris, les barricades. À Dakar, les étudiants manifestent aussi. À Zouerate, un 29 mai, des ouvriers tombent sous les balles des soldats.



1978: les militaires prennent le pouvoir à Nouakchott, mettent fin à une guerre absurde avant d’être entraînés dans les filets malodorants du pouvoir.

Cette année est donc celle de la mémoire et des leçons de l’histoire.

1948 nous apprend que les nations se perdent et peuvent être volées; que l’indépendance nationale n’est pas un acquis définitif et qu’enfin, on ne saurait oublier la grande injustice dont a été victime le peuple palestinien sans se nier soi même et piétiner sa foi en la justice et en la liberté; en somme, sa foi tout court.

1968 nous apprend que la jeunesse doit être entendue et que les mouvements sociaux profonds doivent être compris.

1978 nous apprend que tel qui se croyait éternel au pouvoir peut être balayé sans que nulle voix ne s’élève et que les guerres entraînent toujours avec elles ceux qui les ont provoquées.

Enfin, toutes ces années et tout le siècle passé et celui qui vient de commencer nous apprennent que pour bien survivre, il vaut mieux ne pas rester un pays pauvre et arriéré; et éliminer en son sein les germes de la division, et surtout l’ignorance. L’abolition de l’esclavage, le retour des réfugiés, le respect des droits de l’homme… autant de causes autour desquelles il y a unanimité. Leur ancrage requiert tout de même d’être entretenu par un minimum de développement.

_________________
Source: biladi http://www.biladi.mr/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=66

(M)
Vendredi 23 Mai 2008 - 00:43
Vendredi 23 Mai 2008 - 00:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589