Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Alliance pour la Justice et la Démocratie : Meeting de Ryadh en Hommage à Murtodo Diop et à Sy Saghirou.


Alliance pour la Justice et la Démocratie : Meeting de Ryadh en Hommage à Murtodo Diop et à Sy Saghirou.

Le 18 juin 2009 à 21H00 à Ryadh (PK10), l’AJD/MR tenait un grand rassemblement à la salle des fêtes LUV-RIGUE qui prit vite les proportions d’un meeting tant cette visite était attendue après l’annulation du mega meeting du 4 juin 2009 au stade Sebkha qui devait clôturer en beauté la superbe campagne du candidat Ibrahima Moctar SARR.

Pour la réussite de cet événement, rien n’avait été négligé par l’infatigable Adama BA, Président de la section de Ryadh. Ce jeune chef d’entreprise natif de Kaédi, avare en mots, est extrêmement efficace pour garder son secteur en éveil, même en période hors campagne.

Ce qui lui vaut d’être le Président de la commission implantation au sein du mouvement des jeunes du parti.

C’est là l’explication de l’extraordinaire affluence constatée entre 17H et 21H au lieu du rendez-vous avec le Président Ibrahima Moctar SARR accompagné de:

- Mamadou Bocar BA, 2ème Vice Président

- Mouhamadou Diallo, SG adjoint aux affaires politiques et Coordinateur central du Directoire de campagne

- Mamadou Oumar SARR, Secrétaire chargé des élections et Directeur National de Campagne

- Ciré KANE, chargé de Communication et Président du Mouvement des Jeunes

- Alpha Diallo, chargé de la dynamisation des cadres et Directeur de Cabinet du candidat

- Bouly TRAORE, chargé des Arts et Culture

- Madické LEYE, chargé des sports et Coordinateur de la campagne au Trarza

D’importants cadres du parti comme le diplomate Ahmed Sidibé avaient aussi fait le déplacement. Les chefs des sections voisines d’Arafat, Toujounine et Dar Naïm étaient venus rehausser de leur présence cette rencontre, des cars avaient acheminé leurs militants.

Prenant la parole, Ibrahima Moctar SARR, devant un public acquis aux vieilles causes portées par les membres fondateurs de l’AJD/MR, fait l’impasse sur la politique et rend un vibrant hommage à nos deux illustres disparus les 11 et 13 juin, respectivement Mamadou Samba DIOP dit Murtudo et Mamadou Oumar SY dit Saghirou.

« Mi wona BurtuDo, komi murtuDo », ces paroles rappelées du Dr MurtuDo – je ne suis pas un extrémiste mais un révolté - ramènent le public vers un silence respectueux de l’œuvre colossale léguée par ce savant qui a posé tous les jalons pour une mise en œuvre pratique de l’enseignement des langues nationales.

Le Président SARR, prévenu de la gravité de la maladie de Sy Saghirou par son médecin traitant, avait immédiatement alerté le Ministre de la Santé – qu’il connait pour avoir été longtemps son voisin - que notre soldat des pauvres souffrait des séquelles des tortures de Walata et que l’Etat mauritanien s’honorerait en l’évacuant d’urgence en France ou en Tunisie.

Samedi 13 juin, c’est à Boutilimit qu’il apprend le décès de Sy Saghirou qui finalement avait été évacué par ambulance à Dakar. Il revenait de l’enterrement de MurtuDo à Mbagne la veille. Il ne lui restait plus que de repartir à Abdalla Diery pour dire au revoir à cet autre vieux compagnon de lutte. Visiblement très touché par cette double perte rapprochée de deux êtres chers, Ibrahima Moctar SARR résumera l’enjeu de l’élection présidentielle du 18 juillet, principal objet du déplacement, par deux résultats à la clé :

1°) on saura qui a un électorat et qui n’en a pas ;

2°) on saura qui a été acheté ; sur ce point il informe l’assistance que le procureur de la République lui a confirmé quelques heures auparavant que le Directeur de publication du site Taqadoumy venait d’être arrêté et jeté en prison suite à sa plainte pour diffamation. Tonnerre d’applaudissements du public qui voyait là un début de réhabilitation de leur leader, mais aussi de leur parti et d’eux-mêmes.

La vérité finit toujours par éclater un jour. Avant le meeting, le Président de l’AJD/MR et sa délégation avaient rencontré les notabilités de Ryadh et recueilli les doléances du Directoire local de campagne.

Nouakchott, le 20 juin 2009

Amadou BA
Chargé de Communication RYADH
GSM : 652 84 09
ajdmr.ryadh@gmail.com



Source: AJD/MR
Samedi 20 Juin 2009 - 23:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 20/06/2009 23:14
Merci AJD/MR de rendre hommage au grand Murtodo ami et frère à Ibrahim Sarr. DAWKO FOTTI. Nous n'oublierons jamais le grand combattant qu'il a incarné durant toute sa vie.

2.Posté par Djiné Lô le 21/06/2009 14:16
Le président Sarr n'a jamais eu de problème avec Mourtoudo, son père spirituel ,contraiment aux accusations de Bara Bâ dit Hadee Wada , président d'un mouvement et vivant aux Etats-Unis .. Moutoudo est seulement un homme qui prefère vivre libre et continuer son combat en electron libre en dehors des structures des partis politiques. D'ailleurs ,au sein de l'AJ.D/MR son fils Sarr,l'avais proposé comme président d'honneur.
Ce qu'il ya entre Mourtoudo, Saidou Kane et Ibrahima Sarr dépasse complétement le cadre politique. Quelque soit la nature de leur combat, ils se concertent. Ce sont les diviseurs qui parlent de problème. Ces derniers portaient les mêmes accusations contre Saidou Kane avant sa mort et chercheraient à faire de l'exploitation politique au tour du decés de Mourtoudo.
Pour ce qui des problèmes avec certains militants, c'est la nature des partis politiques. Combien de fois Ahmed Daddah s'est séparé avec certains de ses cadres ou militants? Pour autant on n'en fait pas un problème particulier.
Les partis et les lignes politiques sont mortels comme des êtres humains; à chaque fois qu'on est plus en mesure de s'entendre sur ne ligne, la logique voudrait qu'on se sépare. Sinon on prend ses bagages. N'est-ce pas? Il n'ya que chez les négro-africains que cela pose problème. Un peuple qui a dû mal a accepter un leader. Combien de grand Marabout ( Serigne Touba, Elhadj Malik sy, Baya Niass, Cheikh Oumar Tall...) se sont exilés pour être reconnu ailleurs?
Pour ce qui est des divergences avec nos anciens amis qui ont quitté le parti ces temps-ci, je parle des frondeurs et d'autres, bientôt ils rentreront dans à la maison; tout sera fait pour un dialogue sincères et respectueux. Maisi il faut qu'ils se mettent dans une bonne disposition de dialoguer et du bon vouloir de travailler dans les règles de la discipline du parti ,cela veut dire cesser de mettre les batons dans les roues du président. Il faut qu'il sachent donc qu'il ya un gouverneur dans la région!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 546