Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Au Mali, les groupes séparatistes forment une nouvelle coalition


Le Cadre stratégique permanent pour la défense du peuple de l’Azawad est présidé par Bilal Ag-Acherif, adversaire historique de Bamako.

Les principaux groupes séparatistes qui affrontent les forces gouvernementales dans le nord du Mali ont annoncé qu’ils formaient une nouvelle coalition et nommé une figure indépendantiste à leur tête, selon un communiqué rendu public jeudi 2 mai.

Les représentants du Cadre stratégique permanent (CSP), une alliance de groupes armés séparatistes à dominante touareg, ont annoncé à l’issue d’une réunion qui s’est déroulée à la fin d’avril la création d’une « nouvelle structure avec pour finalité de parvenir à la création d’une seule entité politique portant les revendications du peuple de l’Azawad », nom du territoire revendiqué par les indépendantistes dans le nord du Mali.
Lire aussi | Dans le nord du Mali, dix miliciens progouvernementaux tués par des djihadistes

Les groupes armés séparatistes ont perdu le contrôle de plusieurs localités du nord à la fin de 2023 à la suite d’une offensive de l’armée malienne, qui a culminé avec la prise de Kidal, bastion de la revendication indépendantiste et enjeu de souveraineté majeur pour l’Etat central.

« L’un des objectifs premiers et majeurs de la nouvelle structure est d’arracher par toutes les voies un statut politique et juridique pour le territoire de l’Azawad », précise le texte, dont les auteurs appellent les « forces vives de l’Azawad (…), à se donner la main et à se mobiliser pour défendre leur existence sur leur territoire ».

Figure indépendantiste

Le CSP, ou Cadre stratégique permanent pour la paix, la sécurité et le développement (CSP-PSD) réunissait depuis sa création, en 2021, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), dont les groupes se trouvent désormais en conflit ouvert avec Bamako, et des mouvements restés fidèles au régime, qui avaient annoncé leur retrait du CSP en septembre.

Selon le communiqué publié jeudi, la nouvelle alliance, appelée Cadre stratégique permanent pour la défense du peuple de l’Azawad (CSP-DPA), est présidée par Bilal Ag-Acherif, une figure des indépendantistes et un adversaire historique du gouvernement central, qui a fait l’objet de sanctions financières émises par les autorités maliennes au mois de mars.


Des militaires ont pris le pouvoir par un coup d’Etat en 2020 et ont rompu leur partenariat militaire avec la France, ancienne puissance coloniale, pour se tourner vers la Russie.

Source : Le Monde avec AFP

Vendredi 3 Mai 2024 - 18:30
Vendredi 3 Mai 2024 - 18:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 590