Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Boghé : 500 Millions d’ouguiyas pour la prise en charge de la malnutrition.


Boghé : 500 Millions d’ouguiyas pour la prise en charge de la malnutrition.
La ville de Boghé a abrité ce Mercredi, 02 Décembre, la cérémonie de démarrage officielle du programme de lutte contre la malnutrition au profit des régions du Trarza, du Brakna et du Gorgol.

La cérémonie de lancement de ce programme a été présidée par le Ministre de la Santé M. Cheîkh O Horma en présence de son Excellence Mark Bouleward, ambassadeur des USA en Mauritanie et du représentant de wold vision dans notre pays. C’était au cours d’un atelier de formation des formateurs sur la prise en charge des malnutritions au profit des infirmiers issus des zones cibles.

Dans une allocution prononcée à cet effet, le Maire de la commune de Boghé, M. Bâ Adama Moussa a salué l’engagement du gouvernement Mauritanien et de ses partenaires pour lutter contre la malnutrition.

Il a remercié la world vision et les Etats-Unis d’Amérique qui financent ce programme à hauteur de 500 millions d’ouguiyas à travers l’ONG World vision. Evoquant la commémoration le 20 Novembre dernier du 20ème anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, le représentant de la World vision en Mauritanie a indiqué que l’engagement de haut niveau des gouvernements à préserver les droits de l’enfant interpelle les Etats, les familles et la société civile.

A cet égard, il a rappelé l’alinéa 2 de l’article 24 de cette convention en vertu de laquelle les Etats se sont engagés solennellement à rendre effectifs certains droits de l’enfant et en particulier : la réduction de la mortalité parmi les nourrissons et les enfants ; assurer à tous les enfants l’assistance médicale et les soins de santé nécessaires ; lutter contre la maladie et la malnutrition y compris dans le cadre des soins de santé primaires entre autres.

Malgré la conjoncture difficile dira t-il, le gouvernement est resté fidèle à ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale en adoptant le Cadre Stratégique de Réduction de la Pauvreté, le Programme Nationale de la Santé et la Politique de Développement de la Nutrition. Poursuivant son allocution, il a affirmé que son organisation reste préoccupée par l’état nutritionnel préoccupant des enfants.

Et c’est dans ce cadre qu’une enquête a été menée conjointement en juin 2009 sur la survie de l’enfant de 6 à 59 mois par l’Unicef, l’OMS et le Ministère de la Santé. Enquête qui selon lui a montré que la prévalence de la malnutrition aigue globale était de 11, 8 % repartis entre la forme modérée de 10,9% et la forme sévère de 0,9%. Cette enquête a révélé des disparités entre les différentes zones géographiques du pays. La zone centre avec un taux de malnutrition aigue de 19,2%, la zone sud 16,8% et la zone du Sud Est 12, 5% (plus touchée par cette malnutrition aigue).

Conscients des conséquences de la malnutrition sur le devenir des enfants, phénomène qui peut nuire gravement à la génération de demain pour reprendre ses propres termes, l’ONG World Vision dont la vocation demeure le bien être de l’enfant, a lancé l’initiative « la santé de l’enfant maintenant ». Un programme qui devrait améliorer la santé des enfants sur le terrain a-t-il précisé. World vision entend nouer des alliances stratégiques sur le terrain pour endiguer le phénomène de la malnutrition a laissé entendre le responsable de l’ONG.

Quant à l’Ambassadeur des USA, il a affirmé dans son discours que ce programme « vise à freiner le cercle vicieux de la malnutrition, l’insécurité alimentaire et la pauvreté à travers des activités complémentaires comprenant une assistance nutritionnelle qui rendra les populations cibles plus aptes à se concentrer sur une utilisation adaptée des techniques agricoles ainsi que des informations relatives au marché que mettra à leur disposition World vision pour générer des revenues, assurer des productivités agricoles améliorées qui aideront à leur assurer une sécurité alimentaire à long terme ».

Il fera savoir que le programme bénéficiera à 58000 personnes dont 3000 rapatriés dans les wilayas du Brakna et de l’Assaba. Il se concentrera sur le secteur de la nutrition, la sécurité alimentaire, l’agriculture ainsi que les activités génératrices de revenus. Précision de taille, l’ambassadeur dira que ce financement constitue une réponse du gouvernement suite aux répercussions calamiteuses de la flambée des prix céréaliers sur des milliers de personnes à travers le pays. « Le peuple américain est toujours solidaire du peuple mauritanien »a-t-il martelé. Il faut noter que cet atelier regroupe des membres du personnel de santé et des communautés de base des zones cibles du programme.

Thièrno Souleymane
cp Brakna.

source : Le Quotidien de Nouakchott
Vendredi 4 Décembre 2009 - 09:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543