Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Communiqué sur l'arrestation des orphelins et des veuves, à Kaédi


Le 28 Novembre 2017, jour de célébration de l’anniversaire de l’Indépendance de la Mauritanie, les autorités mauritaniennes ont arrêté 15 militantes et militants des droits de l’homme, membres du Collectifs des veuves et orphelins, dont 10 ont été libérés le même jour.

Les 5 militants restants à savoir:

- Maimouna Alpha Sy, SG du collectif des Veuves
- Aissata Alassane Diallo Membre du collectif des Veuves
- Salamata Demba Gaye membre du collectif des Veuves
- Moussa Farba membre du (COVICIM)

- Gueye Mamadou membre du (COVICIM) sont toujours détenus dans le Commissariat de Kaédi. Maimouna Alpha Sy souffre d’hypertension artérielle et de diabète.

Le « crime » reproché à ces militants est qu’ils ont brandi, lors du passage du cortège des officiels, des banderoles, et d’avoir distribué des tracts demandant que soient traduits en justice les responsables du passif humanitaire (exactions et exécutions extrajudiciaires commises entre 1989 et 1991).

Est-il besoin de rappeler que le tout répressif adopté par le régime mauritanien actuel continue d’aller crescendo, consacrant de plus en plus le recul de l’Etat de droit.

Face à cette situation qui risque d’hypothéquer lourdement les acquis démocratiques et les libertés individuelles et collectives, le FONADH dénonce le viol systématique des droits des citoyens dont le régime actuel est devenu coutumier.

Le FONADH exige la libération immédiate et sans condition des militants du Collectif des veuves et orphelins détenus arbitrairement à Kaedi et rappelle au pouvoir mauritanien que ses agissements assombrissent chaque jour l’Etat de droit en Mauritanie.

Nouakchott, le 1er décembre 2017

Le Secrétaire Exécutif du FONADH

Mamadou Moctar SARR

Source : FONADH
Samedi 2 Décembre 2017 - 18:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543