Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

DECLARATION SUR LE DARFOUR


DECLARATION SUR LE DARFOUR
Le 14 juillet 2008, le Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), engageait des poursuites contre Oumar El Bechir, le Président du Soudan, pour génocide, crime contre l'humanité et crime de guerre au Darfour et exigeait la délivrance d'un mandat d'arrêt international contre ce Président en cours d'exercice, une première dans l'histoire de la justice internationale.

Selon l'Accusation, monsieur El Bechir aurait commis ces crimes contre les groupes Four, Masalit et Zaghawa, en utilisant l'appareil d'Etat, l'Armée et les milices Janjaouid dont il serait le chef suprême.

L'Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR), tout en déplorant les pressions exercées par l'union africaine, la ligue arabe et certains pays membres du Conseil de Sécurité de l'ONU sur les juges chargés d'étudier la recevabilité de la requête du Procureur, estime que la CPI doit continuer son travail en toute indépendance pour la manifestation de la vérité.

Rappelons que la CPI, agissant sous mandat du Conseil de Sécurité de l'ONU, a été déclarée compétente dans cette affaire car aucune procédure nationale n'avait été engagée au Soudan à propos des crimes visés. On comprend alors l'importance de cette Cour, ainsi que celle du Tribunal Pénal International (TPI) avec l'arrestation récente du serbe Radovan Karadzic, comme instruments de lutte contre l'impunité.

Les cas d'anciens Présidents criminels rattrapés par leur passé et jugés sont en train de s'étoffer: Pinochet, Slobodan Milosevic, Charles Taylor …

L'ex Président Maaouiya ould Sid'Ahmed TAYA actuellement en exil doré dans les pays du golfe et ses complices, auteurs de graves crimes en Mauritanie de 1986 à 1991, ne dormiront plus d'un sommeil paisible.

L'AJD/MR s'en félicite et exhorte les autorités mauritaniennes à engager des actions pour le règlement du passif humanitaire afin que les auteurs soient connus et jugés. Ce qui nous éviterait de nommer à des postes de responsabilité des hommes présumés coupables, comme c'est le cas de l'actuel 1er vice président de notre assemblée nationale.

Si le passif humanitaire est soldé justement, les plaintes internationales s'amenuiseront et les mauritaniens feront davantage confiance à leur propre justice longtemps défaillante.


Nouakchott le 27 juillet 2008

Le Bureau Politique
Dimanche 27 Juillet 2008 - 19:13
Dimanche 27 Juillet 2008 - 19:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589