Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Déclaration de Ould Ghadda après son arrestation à Rosso


Aujourd’hui, j’ai été privé de mon droit constitutionnel et naturel de voyager afin de passer de examens de santé suite aux crises d’essoufflement dont je fus victime, causées par les gaz lacrymogènes que les policiers me jetaient directement lors des manifestations.

Non seulement cela, mais ces policiers ont confisqué ma carte d’identité sans me remettre un reçu l’attestant. Les gendarmes ont refusé, de leur coté, de me remettre également un reçu en échange de mon permis de conduire qu’ils ont confisqué.

Je suis donc resté sans aucun document civique. Il ne reste plus à Mohamed Ould Abdel Aziz que me radier des registres de l’état civil Mauritanien.

Et ce n’est pas tout. Le procureur de la république à Rosso refuse toujours de me restituer mes téléphones, que Ould Abdel Aziz a violé, en fuitant leur contenu au public, malgré que j’ ai présenté à ce procureur, des décisions judiciaires de me les rendre.

Mais tout cela ne m’intimidera pas et ne me taira pas de continuer à exposer les cas de corruption et détournements de l’argent public, qui a été amassé par voie de trafics d’influence.

Je m’engage devant les Mauritaniens à tout faire pour rendre au peuple ses biens et argent volés ou pillés, tôt ou tard.

Source :Adrar Info
Vendredi 11 Août 2017 - 17:13
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543