Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Diabète: Don de médicaments et de glucomètres au REMALDI

La cérémonie de remise du don s’est déroulée dimanche 10 janvier 2010, peu après 11 h 30 minutes, dans la salle de réunion de l’OMS, organisation onusienne donatrice.


Diabète: Don de médicaments et de glucomètres au REMALDI
Une cérémonie sobre et brève au cours de laquelle, Lamine Cissé Sarr, représentant de l’OMS en Mauritanie entouré de quelques collaborateurs, a d’abord souhaité la bienvenue au président du réseau et sa délégation. Puis, a dit que le diabète est une maladie à laquelle il faut accorder une attention particulière, estimant que les médicaments du diabète devraient être accessibles à tous les malades.

Au point de vue recommandation, il a dit que la prise en charge médicale devrait être décentralisée de sorte que le malade du diabète, où qu’il se trouve dans le territoire national, puisse être soigné. Il a dit que l’OMS sera très attentif au REMALDI. Avant la remise du don, il a indiqué que son institution n’a pas beaucoup d’argent mais peut toujours mobiliser à travers la coopération internationale pour aider les malades.

S’adressant à son tour au représentant de l’OMS, M. Wane Alghassoum président du Réseau Mauritanien de Lutte contre le Diabète (REMALDI), a dit en substance que « le diabète est une maladie non transmissible et chronique qui, ces dernières années, est devenu un problème de santé publique de dimension mondiale ».

Pour le président du réseau, « une bonne perception des risques par les populations et les professionnels de la santé, ainsi que des mesures bien assises sur un engagement réel de tous, peuvent assurer durablement une prévention efficace et une prise en charge de qualité ».

Il n’a pas manqué de souligner que « le caractère onéreux du coût du traitement nécessite un éventail de solidarité assez large entre diabétiques, entre les personnes aisées et moins aisées ». Le don de médicaments vient à point nommé a dit Wane Alghassoum, dès lors dira t-il, qu’il va permettre aux associations de prendre en charge le contrôle et le suivi de la glycémie de certains malades nécessiteux.

Le président du Réseau a saisi l’occasion pour remercier au nom de tous les diabétiques du pays, le représentant de l’OMS et ses collaborateurs qui ont toujours, a-t-il précisé, accompagné et appuyé les associations et le réseau.

A la fin de son discours, M. Lamine Cissé Sarr, représentant de l’OMS en Mauritanie, a procédé à la remise officielle du don qu’a réceptionné de ses mains, le président du REMALDI, M. Wane Alghassoum.

Les médicaments sont composés 10 boîtes Amarel 2mg B/30 CP ; 10 boîtes Amarel 3 mg B/ 30 CP ; 10 boîtes Amarel 1 mg B/30 CP ; 5 boîtes Amaryl M CP 2/500 B/30 ; 5 boîtes Amaryl M CP 1/500 B/30 ; 20 Glucophage 850 MG ; 80 Sacharine (sucre) B/1200 ; 6 Glucomètres one cool ; 20 B/50 bandelettes.

Le REMALDI a été créé en 2008. Il regroupe des associations nationales dont deux sont au nord, une à Nouadhibou et une à Zouérate tandis qu’à Nouakchott, se localise deux autres parmi lesquels l’Association Mauritanienne de Lutte contre le Diabète (AMLD) très active sur le terrain à travers beau coup d’activités de préventions et de soins au profit des malades du diabète sur l’ensemble du territoire national. Car le diabète prélève une part toujours plus importante des budgets nationaux de la santé alors que le nombre de ceux qui en sont atteints augmente partout dans le monde.

Or, en l'absence de prévention primaire, l'épidémie va continuer de s'étendre dans le pays. Pire encore, d'après les projections, le diabète devrait devenir l'une des principales causes d'incapacités et de décès dans le monde d'ici les quinze prochaines années.

Ce qui devrait préoccuper le ministère de la santé pour que des mesures soient prises dès à présent en vue d’endiguer la marée montante du diabète et mettre en place des stratégies de soins et de traitement d'un bon rapport coût-efficacité, susceptibles d'inverser la courbe.

Moussa Diop

source : Le Quotidien de Nouakchott
Mardi 12 Janvier 2010 - 08:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543