Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

ENQUÊTE GRAND FORMAT : II - Le 2ème BCP de Mek'halle Ould Dellaly


ENQUÊTE GRAND FORMAT : II - Le 2ème BCP de Mek'halle Ould Dellaly
A l’origine basé à Bababé (Brakna), le Deuxième Bataillon des Commando-Para (2ème BCP) représente le second corps d’élite de l’Armée nationale. Ce bataillon présente les mêmes caractéristiques théoriques du 1er BCP sauf qu’il dispose, en plus, d’aptitudes aux manœuvres en mer. C'est aussi l’ancienne chasse gardée du fameux Colonel Sidi Mohamed Ould Vaïde, homme de confiance de Ould Taya et membre subalterne de son entourage tribal.

Le déclin du 2ème BCP sera tel qu’au coup d’état avorté de juin 2003, il avait mis 36 heures pour arriver à Nouakchott et abandonné en cours de route, 3 véhicules sur 9, pour raison de vétusté. Le 2èmeBCP a été transféré à Nouakchott par Ould Taya. A l’époque, il souhaitait l’installer, à sa proximité, dans l’espoir d’améliorer de sa capacité de déploiement.

Quelques semaines avant sa chute, Ould Taya avait lancé un projet de rééquipement de ce bataillon, dans une tentative d’équilibrer la puissance grandissante du BASEP et, par ricochet, éviter que sa propre sécurité ne dépende d’une seule personne, en l’occurrence le Lieutenant-colonel Mohamed Ould Abdel Aziz. Pour certains observateurs, cette velléité constitue l’un des vecteurs du putsch du 3 août 2005.

Aujourd’hui, le 2ème BCP obéit au commandement du Colonel Mek'halle Ould Dellaly. L’on se souvient, notamment, du rôle-clé qu’il joua, en 2004, pour le compte des renseignements militaires, dans la traque du mouvement d’opposition armée, les Cavaliers du Changement (CC).

A l’époque, il se servait de ses liens de parenté avec certains militaires leaders des CC pour mieux les infiltrer. L’opération aboutira à la tentative de putsch avortée d’août 2004, qui se solda par l’arrestation du Capitaine Abdarahmane Ould Mini à Nouakchott puis du Commandant Saleh Ould Hanenna quelques jours plus tard, à Rosso, sur la frontière avec le Sénégal.

Ould Dellaly poussa la perfection au point de se laisser arrêter avec ses "compagnons" dont il convainquit certains d’effectuer des aveux télévisés, où ils "reconnaissent" que les CC sont financés par la Libye et le Burkina Faso. Le propos alimentera, plus tard, l’inculpation de Ould Hanenna, Ould Mini et de leurs compagnons présumés. Peu après, Ould Dellaly sera libéré, promu au grade de Lieutenant-colonel puis décoré et félicité par Ould Taya lui-même.

Aujourd'hui, Ould Dellaly est devenu l'un des rouages essentiels du systèmes de sécurité, grâce notamment à ses liens de parenté avec le Colonel Messgharou Ould Sidi, actuel chef d'état-major adjoint de la Garde Nationale. Ce dernier avait été écarté du commandement par Ould Taya, à cause de ses liens de sang avec Saleh Ould Hanenna.

Après la chute de Ould Taya, Messgharou sera réhabilité avant d'être copté, par Ould Abdel Aziz, au sein du Haut Conseil d'Etat, la junte au pouvoir depuis le coup d'état du 6 août 2008. Le Chef de la junte voulait le recompensé pour le rôle déterminant qui a joué durant la nuit du putsch.

C'est, en effet, Messgharou qui a été le premier à "rapporter", à Ould Abdel Aziz, la nouvelle de son limogeage, par décret présidentiel signé Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi...


A paraitre demain dans Taqadoumy : Sixième Région Militaire (6ème RM - Nouakchott et Rosso) du Colonel Mohamed Cheikh Ould Elemine dit El Bourour

Taquadoumy
Mercredi 4 Mars 2009 - 12:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555