Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Extrait d'article:Extrait d’autour d’un thé


Extrait d'article:Extrait d’autour d’un thé
« Extrait d’autour d’un thé 724 du Calame du 2 février 2010

Selon une certaine presse, Birame Ould Dah Ould Abeid, activiste des droits de l’homme, Hartani révolté, président de l’IRA, est un danger public qui risque de provoquer la guerre civile en Mauritanie, par ses déclarations incendiaires et dangereuses. Selon lui, le pays a besoin d’un choc brutal, pour changer des mentalités trop ancrées, fondées sur un référentiel moral qui accentue des inégalités entre les différentes composantes populaires. Birame, sois sage, sois modéré ! S’il te plaît, ne mets pas notre pays à feu et à sang ! Si tu n’y te plais pas, allez, oust, émigre ! Pars en Haïti, en Guadeloupe ou en Afghanistan, ou même tout prés au Sahara ou à Tamanrasset ! Jamais personne, avant toi, n’a jamais demandé l’instauration de la justice, ni l’éradication d’un phénomène aussi abject que l’esclavage. Tu es le premier à vouloir le mal pour le pays. Les événements de 1966, c’est toi. L’épuration de 1989, c’est encore toi. Les tentatives de coup d’état, c’est encore, toi. Les FLAM ? Tes idées, bien sûr ! Tous les putchs qui ont failli faire sombrer le pays, les organisations baathistes, nasséristes et nationalistes de bord, c’est ta faute. Sans toi, les gens vivront en paix. Tu es comme l’âne de la Fontaine , dans sa célèbre fable « les animaux malades de la peste ». Tais toi, tu n’as pas le droit de dire comme tout un chacun, ce que tu penses. C’est la pire des restrictions. »

Source: Diko Hanoune
Mercredi 3 Février 2010 - 16:09
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543