Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Halte à la manipulation


Halte à la manipulation
Depuis le putsch du 6 août 2008, la junte militaire au pouvoir à Nouakchott multiplie les manœuvres et autres combines pour justifier, ce qui paraît aux jeux du Monde, injustifiable, à savoir cet énième coup de force des officiers de l’Armée mauritanienne. Toutes les stratégies, même les plus obscènes sont les bienvenues pour discréditer et jeter les pires anathèmes sur le désormais ancien président de la république, Sidi Ould Cheikh Abdellahi, responsable, nous disent-ils de tous les maux de la Mauritanie.

Cette politique de fuite en avant les mènera entre autres dans les différents camps de déportés noirs mauritaniens, rentrés au pays depuis quelques mois. C’est dans ce cadre que nous observons depuis quelques jours qu’une attention particulière est portée à ce dossier par le pouvoir militaire de Nouakchott et ses services de propagande.

Les camps de ces déportés établis dans sud mauritanien sont devenus en quelques semaines le centre d’intenses activités politico-mediatiques :

- Le 15 août 2008, une mission parlementaire composée de plusieurs députés ouvre le bal en effectuant une visite dans la région du sud de la Mauritanie, pour «rassurer ces concitoyens en leur expliquant que leur retour était le résultat d'un consensus national et n'était lié ni à une personne ou à un parti politique en particulier. »
Les parlementaires leur ont, en outre, expliqué que «le changement du 6 août ne constitue pas un coup d’état mais une rectification d'une dérive du processus démocratique conduisant à un blocage des institutions dont l'institution présidentielle était responsable ».

- Quelques jours, plus tard, succédant à ces députés, plusieurs journalistes de la presse publique et privée mauritanienne dont certains obéissant aux ordres au nouveau maître du pays se rendront dans ces mêmes camps d’où ils reviendront avec de nombreux reportages décrivant la misère vécue par ces populations, depuis leur retour en Mauritanie.

- Les 26 et 27 août 2008, Monsieur Ba Medine, fraîchement nommé Directeur général de l’Agence National d’Appui et d’Insertion des Réfugiés (ANAIR) effectuera à son tour «une visite de prise de contact et d’information au niveau de tous les sites de rapatriés du Brakna ».

Et la mascarade continue de plus belle !

Par cette manœuvre, le nouveau régime militaire de Nouakchott nous livre là, notamment par sa presse déjà officielle, un cynique spectacle politique :

Les titres et les articles sur la condition de vie des déportés mauritaniens, vivant dans les différents sites de la région du sud font légion et sont à lire sur tous les journaux et par tous les internautes mauritaniens. Jour après jour, reportages après reportages, les images de la télévision mauritanienne, passées en boucle, nous montrent quant à elles, ces pauvres personnes exhibées comme du bétail devant leurs caméras et répondant aux questions des journalistes officiels du HCE, qui tiennent coûte que coûte à leur faire «cracher le morceau ».
« Depuis notre retour en Mauritanie, nous vivons dans cette misère par la faute du président déchu et sa mauvaise gestion de leur retour ». Doivent-ils affirmer !

A la TVM, La mise en scène est comme à l’habitude grotesque : Toujours bien droits devant la caméra et en arrière plan, les misérables tentes bleues du HCR, nos parents déportés, devenus subitement et curieusement le centre de toutes les préoccupations se voient obligés de se lamenter et de demander aux «nouvelles autorités » mauritaniennes de leur venir en aide. Et évidemment, comme on peut le deviner, tous ces reportages se terminent par cette prophétie : Maintenant que le Général Mohamed Ould Abdel Aziz est bien là, tous les problèmes de «tous » les Mauritaniens seront résolus, « nous allons améliorer vos conditions de vie et accélérer le retour de ceux d’entre vous qui sont restés au Sénégal et au Mali ».
Nous allons vous sortir de cette catastrophe dans laquelle vous a mis cet ignoble Sidi.

Voilà encore une nouvelle moquerie à laquelle commencent à adhérer quelques-uns de nos frères, comme Monsieur kane Al Houssseynou ancien officier de l’Armée mauritanienne, aujourd’hui principal initiateur des marches de soutien aux putschistes en France, qui dans une réponse adressée à Hoorehaaloore le 20 août 2008 et publié sur Flamnet écrivait ceci, «le Général Aziz s'engage à régler les problèmes des déportés et de l'injustice, pourquoi ne pas y adhérer et soutenir ». Quelques jours auparavant, Monsieur Alassane Hamady Soma Bâ dit Balas, Président du Collectif des Opérateurs économiques victimes des événements de 1989 en Mauritanie (COPECO/89Rim) martelait quant à lui dans une déclaration rendue public le 14 août 2008 que «nous demeurons attachés au règlement du passif humanitaire et au retour des réfugiés ; et nous refusons d’entrer dans le jeu des condamnations et autres contestations contre-productives. Seuls les intérêts des victimes dictent notre conduite. »

Les multiples photos de ces déportés prises également dans ces «zoos humains » et publiées, il y a quelques jours sur CRIDEM et sur bien d’autres sites n’en font pas moins dans la surenchère. Ici on n’hésite pas exposer les clichés de vieilles femmes malades, de pauvres enfants qu’on nous dit «affamés », de vieillards mal en point, etc. Une fois de plus, les souffrances de nos frères et sœurs déportés sont honteusement exploitées pour justifier les basses forfaitures de ceux-là mêmes qui les avaient jetés hors de leur pays.

Toutes les cartes sont désormais à utiliser comme argument politique pour abattre le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, y compris celle des Kwars (Nègres).

Ne vous fatiguez chers messieurs !

Vous ne parviendrez pas à manipuler ces personnes que vous avez toujours méprisées, qui n’ont jamais mérité d’être mauritaniens selon ces thèses racistes que vous avez soutenues jusqu’au 6 août 2008 et que vous continuerez bien sûr à défendre après le passage de la tempête.

Cette cynique mise en scène montée par ces «journalistes » sans scrupule amassés par-ci, par-là, et par ces quelques politiciens n’arrive pas à nous distraire.

Nous avons bien compris que par tout ce petit manège et cette hypocrisie qui entourent vos agissements, vous cherchez tout simplement à amasser de fausses vraies preuves à mettre sur le compte de la mauvaise gestion du pays par le président Sidi Ould Cheikh Abdellahi.

Depuis quand, la condition de vie d’un kowri ( Nègre), ce citoyen de seconde, cet « aventurier » est devenue une cause d’anxiété pour vous ?

Ce cirque auquel nous assistons depuis quelques semaines vise également à abuser quelques Negro-mauritaniens, toujours naïfs qui peuvent voir en vous des hommes, charitables, aux mains propres, résolus à réparer tous les crimes commis contre leur communauté. Au fait, ils devaient tout bonnement comprendre que vous êtes en train de prendre les devants : des militaires qui reprennent en mains leur propre dossier à charge.

Il est peu de dire que Sidi Ould Cheikh Abdellahi n’était plus cette assurance tout risque sur laquelle pouvaient compter ces officiers putschistes.

C’est pourquoi au titre des raisons ayant conduit à votre coup d'état, vous n’évoquerez pas, bien sûr, le fait que Sidi Ould Cheikh Abdallahi envisageait l'ouverture du dossier relatif à vos responsabilités dans les déportations et les massacres génocidaires de 1986 à 1991.Comme vous n’avez jamais pardonné à Sidi, ce président qui ne devait être autre que votre marionnette, sa trahison que constitue ce retour même lacunaire de ces Kwars (Nègres) que vous avez injustement chassés de leur pays.

Nos parents déportés n’ont jamais oublié que ces hommes qu’ils ont aujourd’hui en face d’eux, venus leur manifester cette fausse et tardive compassion, ont été envoyés par ces mêmes militaires qui, il y a 19 ans, alors agents zélés d’une idéologie raciste avaient décidé de les embarquer, avec femmes et enfants, dans des camions pour les jeter de l’autre côte de la frontière, parce qu’ils n’étaient pas Arabes.



Nous comptons sur la vigilance de nos frères et sœurs déportés qui pendant toutes ces longues années ont vécu dans les camps de réfugiés au Mali et au Sénégal sans jamais courber une seule fois l’échine.
Vous pouvez être sûrs qu’ils ne tomberont pas dans votre sadique piège. La manipulation non plus ne passera pas.
A ce titre, je salue ici le courage et la lucidité du communiqué des réfugiés mauritaniens établis au Sénégal, publié le 26 août 2008 qui demandait ;
« l'instauration du fédéralisme en Mauritanie pour mettre fin au racisme ».

Non à l’oubli
Non à l’impunité

La lutte continue

Souleymane Bal
Bordeaux
France

suleymanibaal@yahoo.fr
Mardi 9 Septembre 2008 - 22:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556