Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Incompréhensible et honteux ------ 2e envoi et/ou 2e parution de flamnet


Incompréhensible et honteux  ------ 2e envoi et/ou 2e parution de flamnet
Surprenant, inquiétant et incompréhensible, ces mots ne manqueront certainement pas chez les militants et sympathisants des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM), voire chez une grande partie de la communauté noire mauritanienne pour qualifier le triste spectacle que nous offre le site de l’AVOMM (Association d'aides aux veuves et aux orphelins de Mauritanie ). En effet, ce site que nous avons visité et revisité à longueur de journée, que nous pensions être un outil de communication efficace au service d’une noble cause, est devenu depuis quelques semaines la tribune insolente d’un petit groupe d’individus que je ne qualifierai même pas de détracteurs des Flam, mais de vils personnages, vulgaires et inconscients.

Insultes, calomnies, grossièreté, voilà ce que l’on peut aujourd’hui encore découvrir sur les pages actualités et sur le forum de ce site (pourtant ) dédié aux veuves et orphelins mauritaniens.

Tout est parti d’une série d’« articles » publiés par de soi disant «sympathisants Flam ». Sortis de l’on ne sait où, ces messieurs ou (ce monsieur ) voulant nous manifester leur ou (son) inquiétude sur un fantasmatique dysfonctionnement du mouvement, se sont ou (s’est) longuement exprimé sur ce site. Quoi de plus normal s’il tout cela était sincère !.
Mais, à la suite d’un ou de deux articles, une horde de donneurs de leçons, d’inspecteurs de travaux finis qui n’appartenant pas à ce mouvement s’est emparé du site ( ou se sont vus offrir le site) pour nous à partir de leur confortable position d’observation ce que nous devons faire ou ne pas faire.

En réalité, ces militants théoriques ne nous ont jamais dérangés, nous en connaissons de centaines et en rencontrons chaque jour davantage. Car essayant toujours de nous justifier leur manque de militantisme, leur peur de l’engagement politique aux côtes de ceux qui ont tout abandonné pour la cause noire en Mauritanie, ils ont souvent cette méprisable habitude de nous expliquer que c’est parce que les Flam connaissent un certain dysfonctionnement qu’ils ne sont de la lutte et préfèrent s’occuper d’autres choses.

Et le pire est à venir.

D’une manière tout à fait inattendue et inexplicable, ce débat, qu’ils ont tous, qualifié d’«idées » a soudainement évolué vers un forum de calomnies, d’insultes (souvent en Pular ). Derrière quelques pseudonymes tristement connus en Mauritanie, car appartenant à ces célèbres compagnies de grossiers personnages, quelques-uns de nos compatriotes ont eu le temps de parcourir toutes les pages de leur sinistre répertoire pour déverser sur ces camarades de lutte un océan d’ignominies que la pudeur et la morale n’interdisent de reproduire ici. Personne n’est épargné, les militants, les cadres, les dirigeants du mouvement, leurs familles. Et l’on remarque, curieusement que cette déferlante ne vise principalement que les membres de la section Flam ouest européenne. Allez comprendre !

Le même constat est toujours fait sur les agissements de ce même groupe d’individus (renforcé à l’occasion par quelques personnes, toutes manifestement, supportrices d’Ibrahima Sarr), à chaque opportunité que leur donne la publication d’une page d’information sur le président de L’AJD/MR. Ici ce sont ceux qui rêvent d’une guerre civile Flam / AJD et ceux qui déterrent des vieilles bêtises qui nous ont fait tant de mal qui reprennent le relais. Le registre change quelque peu mais le fond reste le même, avec des «vives ADJ, A bas les Flam ! », « les Flam, arrêtez d’insulter Ibrahima Sarr, sinon je fais ceci à votre père, je fais cela à notre mère…», « les Flam, vous étés jaloux de Ibrahima sarr ! » etc. Voilà pour ce qui du débat d’idées.

Parcourant ces différentes pages, je suis resté longtemps sur la piste des agents du système beydane qui pour semer la discorde entre nous, avaient l’habitude d’utiliser des prénoms et des patronymes bien de chez nous pour écrire toutes sortes de délires sur ce mouvement, qu’ils craignent tant et qu’ils n’arriveront jamais à saborder. Mais le contenu de quelques textes que j’ai analysé profondément m’ont conduit à la triste conclusion que ces vulgaires personnes qui se livrent à ce petit jeu lâche, sournois et dangereux ne sont pas finalement si loin que cela de nous. Je découvre même quelquefois qu’il s’agit de la même personne qui se sert de plusieurs pseudonymes pour se livrer à cette activité qui lui semble être très honorable.

Aujourd’hui, Avomm.com a repris la publication de cette série d’articles sur les Flam. Et comme on pouvait s’y attendre, les réactions et autres commentaires provenant du même escadron n’ont pas tardé à faire leur apparition sur le site, avec toujours des propos aussi repoussants les uns que les autres.

Je ne peux m’empêcher dans ces telles circonstances de repenser à ces vieux clichés véhiculés depuis plusieurs générations sur les Noirs par une certaine idéologie raciste ( beydane notamment en Mauritanie) et une certaine philosophie coloniale française qui malheureusement trouve ici un certain alibi. Je vous en énumère quelques-uns uns :

- Les Noirs où qu’ils puissent se trouver, nous disent- ils, s’arrangeront à un moment de leur histoire à s’entretuer. « Armez les et laissez les se battre » disait ce colon français.

- Une autre thèse développé par-ci cherche à prouver que Le Negro africain trouve valorisant de faire de son voisin noir, son parent noir son principal ennemi. Une autre légende racontée par-là dit que le Negro africain est toujours aminé de ce désir bestial de détruire ce que les autres de sa communauté ont construit et défendu parfois avec leur sang.

Quoi qu il en soit, ces articles et ces commentaires publiés depuis quelques semaines sur Avomm.com dont certains semblent être tellement intéressant pour les administrateurs ce site pour qu’ils jugent nécessaire de les reproduire aujourd’hui, réconforteront sans nul doute les ennemis de notre communauté.

Et que dire encore de l’attitude des mêmes administrateurs qui peuvent laisser publier ces grossièretés qui n’honore aucun d’entre nous et facilement censurer d’autres articles comme celui intitulé : « Face aux violations des droits humains en Mauritanie, l’ambassade des Etats-Unis à Nouakchott pratique une amnésie discriminatoire opportuniste ». Un article intéressant dans lequel un de nos camarades dévoilait l’autre visage de Monsieur Boubacar ould Messeaoud, président de SOS esclave et le rôle peu glorieux qu’il joua pendant les massacres génocidaires de 1989. Cet article n’est resté qu’une vingtaine de minutes sur Avomm.com avant d’être balayé et remplacé par un long entretien avec monsieur Ould Messaoud. Comme pour réhabiliter le leader de SOS Esclaves !

Voire figurer sur les même pages les photos de nos Martyrs de Walata, d’Inal de Jreida et ces âneries facilement pondues par ces individus va certainement heurter la conscience de plusieurs sympathisants de notre Cause à qui nous avons eu le tort de recommander la visite de site.

Notre lutte n’a pas besoin de la légèreté mentale et de l’irresponsabilité politique de ces individus.

Le comportement de ces dépravés suscite également chez moi plusieurs questions :

Pourquoi cette soudaine envie de s’attaquer aux Flam et à ses membres ?

Pour quel objectif ?

Qui est derrière cette campagne ? ( car je suis persuadé, analysant le fond et la forme utilisés qu’il s’agit bien d’un acharnement qui est hélas et j’insiste, le fait d’individus très proche de nous). L’histoire jugera !

Quel monstre a piqué ces pauvres âmes pour qu’ils puissent s’adonner avec une facilité déconcertante à ce jeu ?

Pourquoi cracher tant de venin sur ces hommes et femmes qui ont tout sacrifié pour combattre le racisme et l’injustice ?

Mais de grâce si vous avez, chers frères, si vous avez autant d’énergie à gaspiller dans l’art de calomnier et de d’insulter pourquoi ne pas le faire contre ceux qui cherchent à vous supprimer ? Ceux qui ont violé vos sœurs, pillé vos villages, humilié vos parents ? Pourquoi pas insulter ceux qui vous traitent de sous hommes, de sales Kwars (sales nègres).

Pouvez vous au moins avoir du respect pour ceux se sont sacrifiés en laissant leur vie dans cette lutte ? je suis sûr que vous étés de ces individus qui ne comprennent toujours pas le sens du combat des Flam , celui de Sarr Amadou, de Seydi Ba, de Saidou Ba, de Abdul Qoudoussou Ba, de Tabssirou Djigo. Cette classe d’hommes d’honneur à laquelle vous n’appartenez pas. Oh bon Dieu ! S’il pouvaient jeter un coup d’œil à partir de là où ils sont sur les pages de ce site qui leur est dédié ?

Les orphelins, les veuves, nos Martyrs, votre noble et digne combat méritent mieux que cela !
La lutte continue.

Hadji Fal
Lisbonne
Portugal

Source: flamnet

Mardi 17 Février 2009 - 18:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par INFOS AVOMM le 18/02/2009 08:14
A notre cher Hadji Fall de Lisbonne.

Vous venez d’attaquer injustement avomm.com, nous tenons en tant que gestionnaires du site à vous répondre très calmement, c’est la règle ici.
1- Nous n’avons pas retrouvé une seule insulte contre les FLAM, et nous vous mettons au défi de nous ressortir les insultes dont vous faites allusions.
2- Nous vous mettons au défi de sortir un seul mot mal placé contre une section des FLAM ou d’une personne ou d’une famille d’un militant FLAM.
3- Concernant les commentaires en pulaar, notre webmasters en chef ne parle pas un mot de pulaar, il faut que l’un de ses adjoints se connecte pour les traiter.
4- Vous dites que nous avons censuré un article concernant Boubacar Messoud, d’abord nous censurons qui nous voulons. Mais concernant l’article en question, nous sommes surpris que le site flamnet accepte de publier vos contre vérités, pour cause, c’est à la demande d’un responsable du site flamnet qui nous a assuré que c’est avec l’accord de l’auteur que nous avions retiré, la mort dans l’âme, l’article. Donc si vous avez des explications à demander adressez vous à Mr Kaaw Touré.
5- Nous avons choisi de laisser les internautes s’exprimer librement en toute courtoisie dans notre site, un choix que nous ne regrettons pas, soyez bienvenu.
6- L’AVOMM en tant qu’organisation n’a rien contre les FLAM, ni contre aucun parti mauritanien. Son combat c’est la lutte contre l’impunité en Mauritanie et l’action humanitaire, nous ne vous apprenons rien.
Un dernier conseil monsieur, vous n’avez pas intérêt à créer la zizanie entre la section Européenne des FLAM et l’AVOMM. Sans parler à la place des responsables de l’AVOMM, et tout en souhaitant qu’ils ne réagissent pas à vos insinuations calomnieuses, nous vous demandons de vous ressaisir.

Comme vous dites chez vous :
La lutte continue !

Avomm.com.
webmasters!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555